Nouvelle Vague

UDCM

Malgré le nombre incalculable de moyens de se faire connaître, les artistes sont aujourd’hui confrontés à un problème récurent : la difficulté d’accéder à une exposition médiatique et à un accompagnement artistique qui leur permettront de gagner en expérience et en visibilité. C’est donc grâce à des associations comme l’UDCM que ces même groupes peuvent espérer se faire connaître ou simplement confirmer leur talent.

 

Le Repérage

Fondé en 1995, cette association, après de multiples évolutions, a fini par devenir l’un des acteurs majeurs de l’aide au développement des musiques actuelles dans la région PACA. Mettant toutes ses forces dans le repérage et l’accompagnement d’artistes émergents. C’est d’ailleurs grâce au dispositif des Inouïs (ex-Découvertes) du Printemps de Bourges Crédit Mutuel que l’association réalise en grande partie son travail de repérage. L’UDCM s’appuie donc sur ses 14 relais en région PACA (essentiellement des salles de concerts) pour réaliser une pré-sélection de 8 artistes qui pourront ainsi affirmer et confirmer leur talent en participant à des auditions régionales ayant lieu chaque fin d’année. C’est donc lors d’une ultime sélection nationale qui se déroule en fin janvier que les 30 groupes sélectionnés décrocheront leur label Inouïs et ainsi pourront jouer sur la scène « découvertes » du Printemps de Bourges. Ce concert étant l’apothéose de plusieurs mois de travail aux côtés de l’UDCM, durant lesquels l’association met tout en œuvre pour accompagner au mieux le ou les groupes de notre région. Cet accompagnement est financier (pour permettre de préparer sa prestation) mais également basé sur un travail de conseil auprès du groupe (ou de son manager). Ainsi l’UDCM fait tout un travail de mise en relation avec le milieu professionnel, car il ne faut pas oublier que le Printemps de Bourges offre une exposition sans pareil, ce qui en fait un festival incontournable dans l’optique de faire découvrir des groupes émergents au monde professionnel. On comprends mieux pourquoi l’association compte énormément sur ce système de repérage régional.

L’accompagnement

L’accompagnement est également un aspect majeur du travail de l’UDCM, offrant ainsi l’opportunité de bénéficier d’un coaching scénique dirigé par Fred Franchitti (chanteur d’Aston Villa) et de sa société Mymusiccoach. Cet accompagnement permet aux groupes d’ouvrir une réflexion autour de la scène et de prendre conscience de leur marge progression. L’UDCM offre également une aide à la promotion par le biais de ses nombreux partenaires médias (magazines, radios etc.) ou grâce à leur force de communication au sein de la filière professionnelle mais également via leur compilation « PACA Sélecta » distribuée à tous les médias. Mais là où l’UDCM met toute son énergie est bel et bien son dispositif AOC Musique (créé en 2011). Pouvant être décrit comme une opération inter-régionale d’échanges d’artistes sur des événements majeurs en Midi Pyrénées, PACA et Rhône Alpes. Basé sur un principe de réciprocité, l’AOC Musique est un projet original, créé sur les bases d’une démarche volontariste.Cette opération est donc portée par Avant-Mardi (Midi-Pyrénées), Tagada Tsoin Tsoin (Rhône Alpes) et l’UDCM (PACA), trois structures aux profils identiques. Sa très bonne connaissance de la filière professionnelle ainsi que ses nombreux contacts font donc de l’UDCM un véritable label de qualité. Une plus-value reconnue par de nombreux partenaires, lui faisant ainsi appel pour recevoir des propositions d’artistes lors de l’élaboration de leurs programmations. Ajoutons à cela un dernier soutien administratif (demande de subvention, réglementation, etc.) et nous pouvons affirmer qu’aux côtés de l’UDCM les groupes ont donc toutes les armes nécessaires pour bénéficier d’un accompagnement idéal.

Fabrice Reybaud

 

www.udcm.net

Laisser un commentaire