Nouvelle Vague

TWO DOOR CINEMA CLUB : Tourist History

#NVmagAlbumDeLegende

Sorti le 17/02/2010.

Tudor Cinema Club, voilà comment devait s’appeler le groupe à l’origine. On remercie le guitariste Sam Halliday qui a mal orthographié ce nom : on lui préfère son appellation actuelle, plus décalée, à leur image. Le trio nord-irlandais s’est formé au lycée, puis ses membres ont quitté leurs études pour se consacrer à la musique en 2007. Ils signent la même année avec le label parisien Kitsuné. Groupe incontournable de l’indie-rock de ces dernières années, Two Door Cinema Club connaît un succès immédiat avec des morceaux empruntant à la pop, au rock et à l’électro. “Tourist History” et “Beacon”, les deux premiers albums, sont composés de titres dynamiques et colorés. Avec “Gameshow” en 2016, le groupe prend un tournant plus funk, un peu plus mainstream, mais toujours aussi pêchu.

Premier album du groupe, “Tourist History” est sans conteste son opus le plus fougueux. On y sent l’enthousiasme d’une formation jeune, pas encore ébranlée par les dissensions internes, et l’envie d’expérimenter en déconstruisant le rythme, comme sur “Do You Want It All ?”. Certains titres ont su toucher un public large, à l’image de “What You Know” et “Something Good Can Work”. À l’écoute, ce qui frappe notre oreille, c’est cette propension qu’ont les musiciens à explorer en profondeur les sons qu’ils produisent et à offrir à leur public des morceaux généreux et jouissifs, comme “Cigarette in the Theatre” ou “Undercover Martyn”. L’instrumentation volcanique tranche parfois avec la voix modulée d’Alex Trimble, mélange efficace de plusieurs textures musicales. Un cocktail explosif maîtrisé.

Elisa Fernandez

Laisser un commentaire