Nouvelle Vague

THOMAS DUTRONC, le 06/02 à l’Opéra Garnier – Monaco (98)

104_4134 mini

Quelle soirée ! Thomas Dutronc mit le feu à l’Opéra Garnier avec briquets et smartphones lors du rappel mais en faisant, tout au long du spectacle, danser le public dans les travées et sur scène, chanter, taper des mains et… hurler « Youpi Merde ! ». Et oui ! Dans une apologie de la vraie « bouffe » et un cri de colère contre la dictature des régimes (alimentaires). Le concert commença sur les chapeaux de roues avec « Aragon », puis Thomas Dutronc enchaîna ses tubes et un vibrant hommage à Django Reinhardt pour terminer avec « Un Manouche Sans Guitare ». Une immense glace placée derrière les musiciens renforçait le côté cabaret et donnait une grande chaleur à la scène. Face à une salle remplie, Thomas Dutronc montra toute l’étendue de son talent, bien entendu, comme guitariste et chanteur mais aussi comme homme de scène. 1 heure 30 de spectacle sans une minute de répit, dans la joie d’une ambiance jazz manouche, cela fait du bien.

Je ne serais pas étonné de le revoir lors de l’un de nos festivals estivaux.

Jean-Luc Thibault

 

Laisser un commentaire