Nouvelle Vague

THE WU TANG CLAN : Enter The Wu Tang (36 chambers)

ALBUMDELEGENDE-The Wu Tang Clan-Enter The Wu Tang-WEB(Loud Records)

Sorti le 09/11/1993

#NVmagAlbumDeLegende

Il est souvent qualifié de meilleure formation hip-hop de l’histoire. Les mots sont forts et claquent au moins autant aux oreilles que le nom de ce groupe mythique : The Wu-Tang-Clan. D’origine New-Yorkaise, il est créé au début des années 1990, une décennie qui donnera aux rap ses lettres de noblesse. A l’initiative du rappeur RZA le groupe se composera de neuf membres, tous issus des quartiers de la grosse pomme. Les artistes Method Man, Raekwon, GZA ou encore Ghostface Killah participeront notamment au projet et aideront à faire connaitre le groupe. De Staten Island à Brooklyn, le Wu-Tang-Clan va se construire dans des ruelles bétonnées et taguées ce qui aura une influence sur l’univers urbain du groupe. Très populaire, la formation fera partie de la déferlante rap et hip-hop qui va s’abattre sur les Etats-Unis à la fin du XXième siècle.

Au même titre que le groupe californien « N.W.A », The Wu-Tang-Clan reprendra dans ses productions les thèmes phares qui agitent la société américaine de l’époque comme la pauvreté, la drogue ou les discriminations. Premier album du groupe, « Enter The Wu-Tang (36 Chambers)» va s’inscrire dans la révolution artistique du hardcore et gangsta rap. Et malgré des textes crus, souvent dépourvus de filtres, l’album séduit. Parfait mélange de beats percutant et de samples soul, l’œuvre s’appuie également sur la culture asiatique avec la reprise de bande son de film de Kung-fu. Une imagerie asiatique fortement ancrée dans le groupe de par son nom tout d’abord, Wu-Tang, mais aussi avec les multiples références que l’on peut retrouver dans leurs travaux. Plus qu’un simple album, « Enter The Wu-Tang (36 Chambers) » incarne avec brio la contre-culture urbaine apparue dans les quartiers américains.

Thomas Bovyn

Laisser un commentaire