Nouvelle Vague

TAKANA ZION : Kakilambe

TAKANA ZION

Kakilambe

(Iwelcom)

 

Si la musique reggae est intimement liée à l’histoire des descendants d’esclaves caribéens, l’Afrique s’est vite intéressée à ces artistes rastas qui présentaient leur culture comme une référence. Si les artistes africains sont nombreux à jouer du reggae, peu d’entre eux parviennent à jeter des ponts musicaux efficaces et authentiques entre ces deux cultures si distantes. Parmi ceux qui évitent les écueils d’une œuvre construite sur les projections idéologiques des riches européens, on peut citer l’ivoirien Beta Simon et le guinéen Takana Zion qui réalise ici, ce qui est de loin son meilleur album. Sizzla en personne vient ajouter son immense crédibilité à cet album réalisé avec le DJ électro/dancehall Red Eyes, qui sonne très africain grâce à un cocktail d’influences savamment dosées qui utilise la tradition pour produire un tout résolument moderne.

Emmanuel Truchet

Laisser un commentaire