Nouvelle Vague
Zoom-SMAC-Paloma-S.-Chalmeau

Inaugurée le 7 septembre 2012, la SMAC (Scène de musiques actuelles) Paloma de Nîmes accueille chaque année de septembre à juin une programmation aussi éclectique qu’exigeante, avec une attention toute particulière portée sur les artistes de la sphère « indie » ainsi que sur les talents locaux. Ces derniers font même l’objet d’un accompagnement sur-mesure.

 

La SMAC Paloma est composée de deux salles : une grande salle pouvant accueillir jusqu’à 1.400 personnes (avec des gradins rétractables pour les concerts tout assis) et un club disposant d’environ 370 places debout. Flamenco, punk, électro, métal, rap, rock, pop, chanson française, musiques du monde… aucun genre n’est oublié. Le choix des artistes invités est confié à Christian Allex, qui n’est autre que le programmateur des Eurockéennes de Belfort et du Festival Cabaret Vert. « Notre volonté c’est de programmer des artistes qui ont une véritable démarche artistique, une originalité, une singularité. Pas des produits faits pour plaire à la ménagère de moins de 50 ans, aux jeunes de plus de 15 ans ou aux dancefloors du samedi soir », explique Céline Rousseau, responsable de la communication. Ainsi, Paloma organise chaque année « This Is Not A Love Song », un festival entièrement dédié aux musiques indé. Défendre la curiosité et encourager l’émergence artistique, tel est le credo de l’équipe de la SMAC, aussi encline à programmer des groupes peu connus en France mais renommés à l’étranger, à l’image de Future Islands, que de donner un tremplin à de jeunes groupes locaux qui débutent.

Mais comme une scène de musiques actuelles se doit de faire émerger des talents locaux, Paloma organise environ une fois par mois des soirées gratuites, les « Local Heroes », où trois groupes du cru sont à chaque fois à l’affiche. Et programme également des artistes locaux en première partie de têtes d’affiche, leur offrant ainsi une belle exposition. A l’instar de Heart of Wolves, un groupe montpelliérain choisi pour ouvrir pour Christine & The Queens. Cependant, Céline Rousseau l’assure, les concerts ne sont que la partie émergée de l’iceberg, Paloma intervenant également au niveau de l’accompagnement des artistes. « N’importe quel groupe est susceptible de nous solliciter pour obtenir de la doc, des conseils, des rendez-vous. Pour savoir s’orienter, comment être formé et quels choix stratégiques entreprendre. Que ce soit d’un point de vue technique, juridique ou artistique ». La salle nîmoise est même allée jusqu’à créer sa propre pépinière d’artistes, LaBelle Paloma, afin d’accompagner un certain nombre de projets choisis par ses soins.

Et tandis que la plupart des tremplins se contentent d’offrir une semaine de résidence, l’enregistrement d’un clip ou d’un EP ou la première partie d’un groupe, la SMAC défend un projet beaucoup plus ambitieux et individualisé. « Ils peuvent rester un, deux ou trois ans, il n’y a pas de limite de temps. Nous sommes capables de leur présenter un entourage professionnel car nous avons autour de nous des gens très intégrés dans le créneau des musiques actuelles, dont un ancien directeur artistique de Wagram. Ils sont là pour permettre aux jeunes groupes repérés de rencontrer un milieu professionnel qui peut les aider : des tourneurs, des agents, des attachés de presse… ». A la clef aussi, des résidences, des formations ainsi que des dates à l’affiche du « off » des Transmusicales de Rennes, les Bars en Trans. Sans oublier des conseils dans le choix de leur image, de leurs photos, de leurs clips parce que de nos jours, le contenant compte autant que le contenu. Une façon complète et innovante de penser l’accompagnement des artistes.

 

Prochains concerts (liste non exhaustive et hors concerts complets) : Tesseract et Animals As Leaders le 23/10, Sébastien Tellier le 30/10, Assassin le 1/11, Lee Fields & The Expressions le 6/11, The Dø le 7/11, Tiken Jah Fakoly le 12/11, Arto Lindsay le 13/11, St Vincent le 14/11, Me’Shell Ndegeocello le 16/11, Ásgeir et Chapelier Fou le 19/11, Miossec le 22/11, Chicago Blues Festival le 25/11, Mac DeMarco le 29/11 et Dying Fetus le 30/11.

 

Mathieu Presseq

paloma-nimes.fr

Laisser un commentaire