Nouvelle Vague

SCHULTZ AND FOREVER : Céline

CD-Schultz-And-Forever-cove(Cracki Records)

★★★★☆

Aucun doute que pour faire une musique aussi saisissante, Schultz and Forever vient du froid. Le groupe danois mené par le prodige de 18 ans, Jonathan Schultz, invente en 5 titres, une délicate chevauchée dans les plaines brumeuses et mélancoliques. Au début du voyage, la longue introduction instrumentale « au fait » vient rappeler que le folk évanescent sera en vedette. Rapidement, la voix érayée et puissante du jeune artiste sur rythme dandinant envahit doucement les oreilles sur « Sociopathic Youth ». Les montagnes russes sont aussi impressionnantes sur « Death Rain » appuyé par un chœur fantastique et mystique. En dépouillant plus ses morceaux sur « Obscured » laissant place à un duo guitare voix tout aussi intéressant, Jonathan Schultz laisse libre cours à son ultime instrument, sa voix, ressemblant parfois à un Asaf Avidan & the Mojos du Canada. En résumé, « Céline », l’EP qui rend plus d’un mélomane heureux.

Solène Lanza

 

Laisser un commentaire