Nouvelle Vague

RINGO STARR & HIS ALL-STARR BAND

keep on rockin

#NVMagLiveReport

Le 06/07/18 à la Salle des Etoiles du Sporting –Monaco (98)

22h45. Le repas est fini depuis un moment, les convives ont regagné leurs places dans cette belle salle des Etoiles. Saxophone et guitares attaquent avant même que le rideau ne soit complètement levé. Ringo Starr, T-shirt Peace sous une veste noire, entonne « It Don’t Come Easy« , une des premières compositions de sa carrière solo. Pour cette tournée, ses All-Starr sont Steve Lukather (Toto) et Colin Hay (Men At Work) aux guitares, Gregg Rolie (Santana) aux claviers, Graham Gouldman (10CC) à la basse (superbe Rickenbaker bleue), Greg Bissonette (Steve Vai), génial batteur, derrière ses futs et Warren Ham sax, flute, harmonica et percussions. Presque deux heures de show sans le moindre temps mort, à part les blagues de Ringo (c’était le rigolo des Beatles). On aura droit à une setlist qui fait la part belle aux reprises piochées dans la longue carrière de Sir Richard Strakey, période Beatles, Boys, Don’t Pass Me By (il s’essaye à quelques accords de piano), Yellow Submarine, I Wanna Be Your Man, … mais aussi dans ses succès en solo « Act Naturally« , « You’re Sixteen » et le très beau Photograph (coécrit avec George Harrison), un moment où l’émotion sourdait dans toute la salle et même sur le péristyle, au frais. Chacun des musiciens a eu droit aussi à deux ou trois de ses tubes. Le sirupeux (mais tellement nostalgique) « I’m Not In Love« . Lukather nous a servi son fameux hymne à Miss Arquette, « Rosanna« . Il a aussi fait le guitar-hero sur les deux méga hits que sont Black Magic Women et Oye Como Va, tandis que Greg Olie s’en donne à cœur joie sur son orgue Hammond. Moins connu mais qui résonne quand même aux oreilles grâce à son riff de saxo, « Who Can It Be Now?« , chanté par Colin Hay. Vers la fin du concert Ringo parodie John Lennon et fait une blague sur les bijoux de l’assistance. « Même à mon âge, je sais reconnaitre les vrais diamants, des faux« . C’était le jour de ses 78 ans et il a eu droit à un joyeux Happy Birthday, par ses musiciens avec tout le public pour les chœurs. 78 ans et il sautille sur le devant de la scène, micro à la main, comme un cabri dans le maquis corse, pour chanter le titre final, là encore avec les chœurs des spectateurs, un vibrant « With A Little Help From My Friends« . Pendant qu’il s’éclipse, le groupe entame quelques mesures de « Give Peace A Chance » puis les lumières se rallument.

Jacques Lerognon

Ringo et son All-Starr Band
ringo all starr

Ringo Greg Bissonette Graham Gouldman
ringo greg graham

Ringo
ringo sing

Stev Lukather et Ringo
steve and richard

Keep On Rockin’
keep on rockin

Graham (10CC) Gouldman
graham

Laisser un commentaire