Nouvelle Vague
riad

#NVmagLive

Le 07/03/20 au 15ème Art – Marseille (13).

Le chaâbi algérois est un genre musical profane, né au début du 20e siècle, dérivé de la musique arabo-andalouse et des harmonies berbères. C’est, un peu, le folk song de la casbah. Formé, puis diplômé du conservatoire d’Alger, Riad Kasbadji en est l’un des chantres actuels. Il a longtemps privilégié les soirées privées, les concerts en petits comité dans tout le pays, plutôt que les grandes salles de la capitale. Depuis 1999, il se produit en France, à Marseille où il vit mais aussi dans d’autres villes de l’hexagone ainsi qu’au Maroc. Riad Kasbadji chante et s’accompagne au mandole. (Une mandoline typique d’Afrique du Nord, 8 cordes et une rosace marquetée). Avec lui, deux musiciens, aux percussions et au banjo. Une belle occasion de repartir dans l’ambiance du début des années 20 avec des chansons qui expriment la fraternité, la joie de vivre ensemble en écoutant cette voix envoutante.

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire