Nouvelle Vague

RAY ANDERSON’S ORGANIC BLUES QUARTET, le 25/03 à Le Cri du Port -Marseille (06)

501_7305 mini

23 ans que Ray Anderson n’avait pas joué à Marseille. Dès le début du concert, il prit l’engagement de ne pas attendre aussi longtemps pour y revenir. Accompagné de trois extraordinaires musiciens (Tommy Campbell à la batterie et déjà à ses côtés en 1992, Gary Versace à l’orgue Hammond et Steve Salerno à la guitare), le concert fut à l’image du tromboniste : incroyable en beauté, en délicatesse et en joie de vivre.

Bernard Lubat a fait des émules avec le concerto des cochons et animaux en caoutchouc orchestré par Tommy Campbell mais cette fois-ci la ménagerie s’est étoffé avec notamment l’incroyable solo d’un crocodile (ou d’un alligator).

Le quartet, porté par la voix et le trombone de Ray qui repoussent toujours plus loin les limites musicales, a conquis le public présent et chaque musicien fut magique. Le temps s’était arrêté et malheureusement après presque deux heures, a repris son cours normal. Que cette pause fut agréable ! Que le Jazz est beau !

A ne pas oublier : Al Forster dimanche soir à 20h 30 (même lieu).

 

Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire