Nouvelle Vague

QUEEN : A Night At The Opera

ALBUM-DE-LEGENDE-queenSorti le 21 Novembre 1975 

En 1975, la reine Elisabeth II règne depuis 23 ans sur le Royaume-Uni. Quatre de ses sujets, membres du groupe Queen, sortent leur 4ème et plus fameux album, « A Night At The Opera ». En 1975, Margaret Thatcher dirige le parti conservateur mais ne sévit pas encore comme premier ministre, Bill Gates crée Microsoft, Franco quitte enfin cette terre. Année charnière en musique, le glam rock vit ses derniers moments tandis que le punk balbutie. Queen qui oscillait depuis 1970 entre progressif et heavy métal, entre en studio pour de longs mois afin de produire ce qui sera leur « masterpiece ». Des titres variés avec des guitares hurlantes sur fond de piano, une bluette swing, la déclaration d’amour du batteur Roger Taylor à ses voitures, celle du bassiste, John Deacon, à la femme de sa vie, avec un riff de piano électrique délicieusement ringard, la superbe ballade folk acoustique SF de Brian May (pas encore docteur en astrophysique à l’époque) ou carrément du hard rock où May malmène sa fameuse Red Spécial, guitare qu’il a entièrement fabriqué.

Deuxième face, « The Prophet’s Song », 8 min 20 d’une longue composition ésotérique. Ensuite, un beau message d’amour où le piano et la voix de Mercury s’immisce dans les volutes de harpe et de guitare de May. Mac Cartney aurait pu composer le « Good Company » qui précède le morceau de bravoure, le tube interplanétaire, « Bohemian Rapsody ». Un mini opéra à lui tout seul. Un récitatif, Mercury, au meilleur de sa forme, chante merveilleusement. Ses compères ne sont pas en reste, des chœurs, une superposition de guitares, des percussions. L’émotion musicale à l’état pur. Tout le talent d’arrangeurs, de musiciens et de vocalistes des quatre Queen enfin et pour longtemps, exposé au grand jour. God Save (The) Queen !

 

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire