Nouvelle Vague

NINE INCH NAILS : The Downward Spiral

ALBUM-DE-LEGENDE-Nine_Inch_

ALBUM-DE-LEGENDE-Nine_Inch_Sorti le 8 Mars 1994

Au début, il y eut « Pretty Hate Machine » (1989), un premier album EBM surgi de quasiment nulle part affichant un style vocal sensuel tantôt plaintif, tantôt criard et quelques influences hip hop et metal, démarquant dès lors le talent du ténébreux Trent Reznor (âme pensante et bien souvent alias pur et simple de Nine Inch Nails). Produit par le légendaire Alan Moulder et le légendaire-en-devenir Flood, l’album est un succès. Dès la fin de la tournée qui s’ensuit, Trent et son groupe sortent le EP « Broken » en 1992, punk-rock industriel annonciateur d’un virage vers une dureté de ton. La notoriété s’accroît, notamment grâce à leur première partie de Guns N’ Roses, alors au firmament. Trent monte ensuite un studio d’enregistrement dans la maison où Sharon Tate fut assassinée (car il la trouve « intéressante »…) et y convie son groupe.

Les expérimentations sonores fusent, la symbiose des deux premiers disques opère et le chef d’œuvre mijote, cette fois-ci entièrement produit par le alors-enfin-légendaire Flood (pour son travail d’excellence avec Depeche Mode et U2), et c’est le 8 Mars 1994 que sort « The Downward Spiral »… La claque est retentissante: mélange subtil de grooves industriels, ambient, post-rock, balades atypiques, punk rock, électronique, piano, distortions en tout genre, la créativité est immense, la production sonore innovante et la structure des morceaux aussi imprévisible qu’impeccable. Les surprises nous attendent littéralement à chaque minute. À la fois expérimental, accessible et efficace, le groupe devient incontournable et entre de plein pied dans la cour des très grands, 5 millions de « Downward Spiral » vendus et désormais tête d’affiche des plus importants festivals. 18 ans plus tard, même Johnny Cash reprendra une des chansons phares de l’album: « Hurt ».

Christopher Mathieu

Laisser un commentaire