Nouvelle Vague

NAYA

#NVmagZoom

Révélée par « The Voice Kids » en 2014, la jeune Libournaise aux chansons pop-folk fait son entrée sur la scène musicale. Depuis sa participation à l’émission télévisée la petite Naya se construit petit à petit un joli début de carrière. « Blossom » son tout premier EP déjà dans les back fait parler de lui, notamment à travers « Girl of Moon », l’un des titres phares de ce disque.

Ta carrière d’artiste ne t’a pas empêché de poursuivre tes études. Comment arrives-tu à concilier les deux ?

Je suis actuellement en terminale littéraire, je suis mes cours à la maison ce qui me permet d’organiser mon temps un peu comme je le souhaite. C’est vrai que mon projet musical me prend beaucoup de temps mais j’arrive quand même à concilier les deux.

Penses-tu que ton passage sur The Voice Kids a participé à ce que tu sois propulsé au-devant de la scène aujourd’hui ?

Évidement ! The Voice Kids est l’une des plus grandes émissions de chant en France. Ça m’a permis d’avoir de l’expérience aussi bien dans la voix que sur la scène, d’avoir confiance en moi. Aussi en 2014 j’ai fait énormément de concerts, beaucoup de premières parties. Les gens n’étaient pas forcément là pour moi mais avec le temps ils m’ont adoré et c’est comme ça que je me suis constitué mon public.

Ta toute première œuvre « Blossom » a bien été accueilli par le public ! Pourquoi un EP (Extended Play) et pas album tout simplement ?

J’ai voulu d’abord me présenter aux publics avec peu de titres. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles l’EP a été nommé  »Blossom », ça signifie éclosion en anglais. C’était une manière pour moi de me lancer et me faire connaître en tant qu’artiste.

Les chansons sur ton EP sont toutes en anglais. Pourquoi ?

J’ai des influences anglo-saxonnes notamment Les Beatles et bien d’autres que j’écoute beaucoup et dont je m’inspire. Donc forcément en les ayant comme modèle, je me sens plus de chanter en anglais.

Tu es plutôt orientée vers la pop-folk mélancolique. Pourquoi ?

(Rires) je ne sais pas trop pourquoi, sûrement à cause de mes influences musicales. Il faut dire que j’aime beaucoup la pop à la base mais je m’essaie peu à peu à l’électro et à la soul. Le côté mélancolique est sans doute dû à la manière dont j’écris mes textes ou le thème que j’aborde. Aussi je me suis beaucoup inspiré d’un artiste britannique Ben Howard en l’occurrence que j’aime énormément qui lui est pas mal mélancolique sur ses chansons.

As-tu déjà essayé d’autre styles musicaux ?

C’est vrai que je suis plus tourné vers la pop-folk. Mais sur mon prochain album, il y aura un mélange de pop d’électro et de soul tout en gardant mon côté pop avec ma guitare.

Ton prochain album est en préparation. Quels sont les thèmes que tu abordes sur tes chansons ?

La plupart de mes textes parlent du passage de l’adolescence au monde adulte. Je suis en plein dedans alors ça m’inspire beaucoup.

Que prévois-tu pour ton public et tes fans les années à venir ?

Pour les années à venir je ne sais pas encore mais dans un futur proche notamment au printemps 2018 je prévois la sortie de mon album qui s’appellera « Ridy » et des tournées qui suivront la sortie de l’album.

Sampras Wetcheme

www.nayamusic.net

Laisser un commentaire