Nouvelle Vague

MONTE CARLO JAZZ FESTIVAL, le 04/12 à l’Opéra Garnier – Monaco (98)

511_4344 mini

Une soirée de métissage exceptionnelle ! Un rocker qui chante du jazz suivi d’une icône (l’icône peut-être) de la chanson italienne, un programme unique.

Le rocker anglais (mais également bluesman), Hugh Coltman, était en première partie pour nous présenter son dernier album « Shadow – Songs of Nat King Cole ». La prestation du crooner fut remarquable avec des interprétations fortes des standards du très grand chanteur américain (décédé en 1965) avec une musique très rock mais dans l’esprit jazz. Entouré de grands musiciens, toujours aussi généreux dans son expression corporelle, Hugh Coltman fut grand.

Même si le chanteur anglais fit l’effort de parler en français, l’Opéra Garnier avait adopté l’italien pour la soirée. Bien entendu, tous attendait Paolo Conte. Après une ouverture en chantant debout (il reviendra ensuite), nous eûmes droit bien entendu à un Paolo Conte, chanteur et pianiste. Comment rêver d’un plus bel endroit pour un tel récital ? Une soirée qu’il ne fallait pas louper… comme les autres du reste.

Vivement la 11ème édition, même si nous aurons vieilli d’un an.

 

Jean-Luc Thibault

 

Laisser un commentaire