Nouvelle Vague

MONTE CARLO JAZZ FESTIVAL, le 03/12 à l’Opéra Garnier – Monaco (98)

104_2874 mini

Des voix d’hommes  pour une soirée exceptionnelle!

En ouverture, Mario Biondi (surnommé le « Barry White » italien, tant sa voix est chaude, grave), smoking noir, assura le show devant un public (la soirée afficha « complet ») qui chanta avec lui ses succès « Love Is A Temple », « This Is What You Are »… Vraiment remarquable, en communion avec son public, ce qui est rare pour une première partie. Le ton de la soirée était donné et il faudra être rudement costaud pour assurer dernière le chanteur italien, la barre était haute.

Après l’entracte, les musiciens de Gregory Porter arrivèrent, des visages ont changé depuis le Nice Jazz Festival 2012 (Yosuke Sato n’était pas là, son remplaçant fut sublime). Dès la première minute, la voix chaude et chaleureuse nous avala. Il souleva la salle avec une reprise incroyable de « Papa Is Like A Rolling Stones » et de « Hit The Road Jack », laissera ses musiciens s’exprimer avec humour, talent et classe. Et quelle énergie !

Nous avons eu un premier concert de cette deuxième semaine du Monte Carlo Festival de très grande qualité. Et si vous rajoutez la beauté du lieu, la qualité du son et de la lumière, le public fut comblé. Une très grande soirée ! Ce soir, Paolo Conté (avec Hugh Coltman) promet aussi de très beaux moments, à moins que vous préféreriez Barbara Hendricks dimanche (pour Mélody Gardot, samedi, c’est complet).

 

Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire