Nouvelle Vague

MIEGEVILLE : Longue distance

(Autoproduction/Absilone)

★★★★☆

#NVmagAlbum

Artiste sensible, vibrant, Matthieu Miegeville, se livre ici en toute intimité dans son premier EP : « Longue distance ». Parcourant depuis 20 ans, les 4 coins du globe, au sein de projets musicaux ambitieux, ou écrivain à travers des recueils comme « L’enfant du silence » et « Si bleu qu’à sa brisure », il était temps, que Miegeville mette en musique ses textes dans un projet personnel et authentique. Place aux verbes donc à travers des textes incisifs comme sur « Bonjour je suis mort », ou introspectif comme sur « Ensemble dans le vent ». Le tout assaisonné, de mélodies profondes, écorchées sur les notes d’un piano à travers « Volga ». Autobiographique, l’artiste n’hésite pas à se mettre à nu, en nous montrant ses fêlures, ses espoirs, ses combats ou ses renoncements sur « La fin des combats » aux notes électro. « 10 heures » clôture le disque avec douceur. Miegeville, Gainsbarg des temps modernes ? Il ne faut qu’un pas !

Céline Dehédin

Laisser un commentaire