Nouvelle Vague

LES NUITS DE L’ALLIGATOR

Comme chaque année depuis maintenant trois ans, les Nuits de l’Alligator font escale à Toulon. Ce festival blues rock itinérant, qui prend son départ à Paris, part à l’assaut cette année de 23 villes françaises. La soirée à l’Omega Live, organisée par l’association Tandem, sera l’unique date dans le sud-est. L’alligator, mascotte du festival, symbolise le son venu de Louisiane, où les bayous sont infestés par le reptile. Du blues américain donc, décliné à toutes les sauces, notamment avec le swamp rock. Figure de proue de ce style, Gallon Drunk sera la tête d’affiche de la soirée varoise. Le groupe britannique est revenu en 2012 avec l’album « The Road Gets Darker from Here ». On y retrouve leur empreinte caractéristique mêlant riffs ciselés, énergie et noirceur. Le leader guitariste, James Johnston, n’est autre que l’un des Bad Seeds de Nick Cave. La soirée mettra en lumière deux autre groupes que le public toulonnais va peut-être découvrir. À commencer par Houndmouth, formation composée de trois gars et une fille originaires du Kentucky. Cette bande de hipsters version US délivrera une folk country classieuse, teintée de quelques envolées rock progressif. Même origine (US), mais autre style, Molly Gene foulera également la scène de l’Omega Live. Cette jeune musicienne est une femme orchestre à elle toute seule (harmonica, guitare, batterie et voix) et propose le concept original du “one whoaman band”. En résulte un blues rock énervé, dans lequel l’artiste fait valoir sa voix éraillée et un sacré sens du rythme. Une fois de plus, les Nuits de l’Alligator ne manqueront pas de mordant…

Pierre-Olivier Burdin

 

Le 15/02 à l’Omega Live – Toulon (83)

www.tandem83.com

Laisser un commentaire