Nouvelle Vague

#NVmagAlbumDeLegende

Sorti le 02/02/1988

Après le succès très mitigé de l’album « Various Positions », le poète, auteur-compositeur canadien Leonard Cohen fait un retour en force 4 ans plus tard avec « I’m Your Man ». Pour son huitième album studio, le chanteur décide de prendre un tournant important dans sa musique avec des sonorités plus modernes grâce à l’abandon de la guitare au profit du synthé. Il parvient ici à nous livrer un album avec une pleine possession de sa voix et des paroles de sa propre composition. Le titre « Everybody Knows » signe la première collaboration entre Leonard Cohen et Sharon Robinson qui deviendra par la suite une collaboratrice très importante de l’artiste puisqu’elle co-écrira et produira l’album « Ten New Song » en 2001.

Cet album se retrouve être une véritable ode à l’amour avec des chansons comme « I’m Your Man », mais au-delà de ce désespoir sentimental apparent on décèle un cynisme toujours plus sombre avec des textes emplis d’humour noir et de pessimisme. Dans « Tower of Song », Cohen parvient même à se moquer de lui-même et de sa voix si particulière avec les paroles « I was born like this, I had no choice, I was born with the gift of a golden voice. ». La couverture de l’album est peut-être également la plus marquante de l’artiste, celle-ci met en scène le chanteur en train de manger une banane. On se retrouve avec un paradoxe entre le charisme que dégage l’artiste et le fait qu’il soit en train de manger une banane, ce qui est une chose complètement banale. C’est donc sur ce mélange de genre à la fois sombre et attirant que Cohen réussi à revenir sur le devant de la scène grâce à un de ses albums les plus mémorables.

Salomé Salatko

Laisser un commentaire