Nouvelle Vague

JANE LEE HOOKER : Spiritus

(Ruf Records)

★★★★☆

#NVmagAlbum

Les cinq filles du groupe Jane Lee Hooker sortent leur deuxième album. Elles n’ont rien à voir avec le grand bluesman sauf une parenté musicale et l’amour du blues. Leur musique est nettement plus musclée que celle de John Lee. Elles sont, en partie, issues de la scène punk et garage newyorkaise (l’une des guitaristes Tracy Hightop fut dans les Nashville Pussy) mais elles ont le blues chevillé au corps. Il suffit d’écouter leur reprise du Black Rat de Big Mama Thornton pour s’en persuader. La chanteuse Dana Athens -aussi claviériste- a une voix puissante et chaleureuse. Les deux gratteuses rivalisent de feeling avec leurs guitares, chorus trempés dans l’acide sulfurique, riffs efficaces. La rythmique vigoureuse, sait se faire délicate dans le slow blues qui clôt le disque, juste pour nous donner envie de presser la touche “repeat”.

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire