Nouvelle Vague

JAMES HUNTER SIX

A-VENIR-James_Hunter_Ruth_Ward

James Hunter avec son premier groupe, enregistre un album en 1986 mais c’est à la fin des années 90, après quelques centaines de concert, que sa carrière démarre vraiment quand il est adoubé par Van Morrison qui ira jusqu’à chanter sur deux titres de son premier album solo. Anglais jusqu’au bout de la tasse de thé, James Hunter joue une musique on ne peut plus américaine. Depuis le manche d’acajou de sa Les Paul, c’est vers le sud, vers les ex-états confédérés qu’il nous emmène en balade. Un mélange de blues et de rythm & Blues, mâtiné de jazz et comme il se doit, de la soul du bayou, ces sons ronds où la contrebasse groove et chaloupe à loisir. Les saxos bien présents assurent un swing que pimente un orgue Hammond. Nulle nostalgie dans cette musique qui sonne comme à la fin des années 50, juste la joie, le plaisir de jouer. Excellent guitariste, c’est surtout la voix de James Hunter qui surprend, beaucoup d’émotions s’en échappent. Il envoute un peu à la façon d’Eric Burdon. A ne manquer sous aucun prétexte!

Jacques Lerognon

Le 14/12 à la salle Grappelli – Nice (06).

www.jameshuntermusic.com

Réservez vos places !

Laisser un commentaire