Nouvelle Vague

INRED : Just about anything is possible

(French fries)

★★☆☆☆

#NVmagAlbum

A l’écoute du premier morceau « To be » du dernier album Just about anything is possible d’Inred, la dissonance caractéristique de ce titre saute à l’oreille… Le chant n’est pas juste mais est-ce un effet voulu volontairement ? La guitare aussi sonne faux, étrange, étrange… Poussons plus loin l’écoute … Et cette musique cauchemardesque entêtera vos oreilles, aux pointes de xylophone ! Voyageant entre le post punk, la new wave et parfois même l’électro comme sur « Facelift », Inred brouille les pistes. « Wendy’s party » fleure bon le rock des années 80, allant même jusqu’à l’utilisation des chœurs à foison. Noisy sur « Loster », les guitares électriques et le clavier participent pleinement à cette ambiance sonore. « Individuality » et « Lazy mountain », aux sonorités pop, apportent une dimension plus légère à l’ensemble du disque. « Double, double, do », clôture le disque tout en douceur.

Céline Dehédin

Laisser un commentaire