Nouvelle Vague

FESTIVAL FAUT QUE ÇA POUSSE : BAZZICALUPO QUARTET

bazzicalupo 4et

#NVmagLiveReport
Le 28/07/19 aux Jardins Familiaux –Gattières (06)

L’été jazz sur la côte d’Azur, c’est bien sûr les grands festivals institutionnels, les moins grands à l’affût mais aussi les festivals associatifs qui font vivre la culture dans des petites communes. A Gattières, l’association Yuna-Crew organise « Faut que ça pousse« , quatre soirées musique ou cinéma dans les Jardins familiaux du village. Pour la dernière de la saison, il accueille, le groupe du guitariste Andrea Bazzilcalupo. Un quartet très italien avec le batteur Lorenzo Capello et le contrebassiste Michele Anelli. Aux saxophones, l’ainé Jean-Marc Baccarini, bien connu des amateurs de jazz azuréens. Avant le concert, nous avons le temps d’admirer les tomates, courgettes et autres légumes d’été qui poussent dans les jardins, lesquels sont agrémentés, pendant le festival, d’œuvres d’art contemporain. De belles et étonnantes sculptures. Le soleil est passé de l’autre côté de la colline, il fait moins chaud, la musique peut commencer. Une intro très free jazz surprend un peu le public. Sax, guitare et contrebasse explorent un horizon chaotique avant d’intégrer la mélodie. Plus accessible, « Les sacrées habitudes de Marcus » suit. Soprano et guitare jouent un moment à l’unisson et permettent ainsi à Michele Anelli quelques fantaisies sur sa contrebasse, avec ou sans archet. Il a, par moments, une façon bien peu académique de jouer de son instrument, mais que d’inventions dans les sonorités. C’est d’ailleurs lui qui entamera le thème suivant par un long solo avant une très belle ballade. Où du ténor Jean- Marc Baccarini donne la réplique à son leader du soir. Notons, le jeu du batteur,Lorenzo Capello, très discret, une frappe plutôt légère, pas de long solo ou de grosse caisse tonitruante mais une efficacité de tous les instants et des breaks surprenants qui arrivent quand on ne les attend pas. Rhythman!
On ne va pas défiler tout le set, le nouveau répertoire pour une nouvelle formation s’intègrent très bien avec les compositions plus anciennes.
Quelle belle soirée d’été.

Jacques Lerognon

Andrea Bazzicalupo
andrea

andrea bazzicalupo

Jean-Marc Baccarini
jean marc baccarini

Michele Anelli
Michele Anelli

Lorenzo Capello
Lorenzo Capello

le quartet
quartet

avant le set
avant le set

Laisser un commentaire