Nouvelle Vague

FACTEUR CHEVAL : Adieu l’organique

ALBUM-Facteur Cheval-WEB(La Souterraine)

★★☆☆☆

#NVmagAlbum

Facteur Cheval nous fait de la musique Dadaiste en composant sur un assemblage mélodique improbable mais tout de même vivant, sorte de monstre constitué de plusieurs autres, cheval de Troie brinquebalant au rythme cahin-caha à la manière de celui de Don Quichotte – qui n’en était pas un d’ailleurs mais passons. Les « Marcel Duchamp » de Facteur Cheval nous envoient dans le champs de l’impossible avec des poupées électriques en guise de Mariée et nomment les titres afin d’en captiver l’essence : Boucle, Les mains, Câble, Comme Robocop et Adieu l’organique. Car ces poupées là sont de cire ou de verre et non pas de chair, rien d’organique ni d’incarné qui, pendues aux fils métalliques de l’album, se balancent et s’entrechoquent en tintant sur la voix du chanteur parfois pris de désirs sombres. En somme, un album original et peu conventionnel.

Lucie Christian

Laisser un commentaire