Nouvelle Vague

ETIENNE DAHO

ZOOM-Etienne-Daho

Avec bientôt 33 ans de carrière, on ne présente plus Étienne Daho, compositeur et interprète de tubes du patrimoine musical français désormais devenus intemporels, auteur ou collaborateur d’innombrables artistes, sur le point de repartir en tournée suite au carton de son dernier album en date. Passage en revue d’une carrière à la fois populaire, atypique et exemplaire de simplicité.

 

Élevé à la pop, la soul, au rock puis au punk, notre Rennais décide un beau jour d’enregistrer une démo et de démarcher les maisons de disques parisiennes. Initiative payante: Virgin le signe et il devient ainsi un des premiers français du mythique label anglais. Dès la sortie de son premier album « Mythomane » paru en 1981, on entre de plein pied dans un univers bien affirmé qui porte déjà les caractéristiques qui feront sortir Etienne Daho du lot: une pop atypique tantôt naïve et légère, tantôt très personnelle, et une voix feutrée qui pose de façon inimitable, presque arythmique, des paroles souvent intrigantes et inhabituelles. Depuis plus de 30 ans, la formule reste la même mais les arrangements originaux défilent, Daho faisant l’effort à chaque album d’inclure de nouveaux territoires qu’il n’aurait pas encore exploré.

Si « Mythomane » mélange influences twist, surf rock, pop et électronique, les deux suivants, « La Notte, La Notte » et « Pop Satori », font la part belle aux boîtes à rythmes et synthétiseurs (bien que toujours associés aux instruments acoustiques). Ce sont d’ailleurs ces deux derniers albums qui le propulseront; le premier grâce aux morceaux « Le Grand Sommeil » et « Weekend À Rome », le second grâce à « Tombé Pour La France », « Épaule Tattoo » et « Duel Au Soleil ». Avant d’être estampillé « artiste électronique », un vrai premier virage dans sa carrière s’effectue en 1988 avec l’album « Pour Nos Vies Martiennes » où la présence quasi-exclusive de musiciens engendre un style pop-folk légèrement indé débouchant sur la sortie de son premier album en concert; une expérience qui sera encore plus aboutie sur son album suivant « Paris Ailleurs » en 1991, le menant à jouer dans 14 pays. Une consécration immortalisée via un album enregistré à l’Olympia de Paris. Par ailleurs, sa reprise de « Mon Manège À Moi » d’Edith Piaf, sorti hors-album, deviendra un des grands succès de 1993.

Revirement en 1995: Etienne replonge dans l’électronique en sortant une collaboration surprenante de 5 titres avec le groupe anglais Saint Etienne alors très en vogue en Angleterre, mise en bouche annonçant son album « Eden » paraissant l’année suivante, mêlant influences lounge, trip-hop, drum’n’bass et techno. Puis, tel un condensé de son expérience, l’album « Corps & Armes » de 2000 sera résolument hybride, suivi d’un troisième album live, avant qu’un virage plus rock que tout ce qu’il ait pu faire auparavant prenne forme en 2003 avec l’album « Reévolution ». Un feeling pop/rock toujours présent dans son album suivant « L’Invitation », puis encore une surprise sous la forme d’un EP de reprises exclusivement constitué de ballades en anglais. Fin 2008, Daho enregistre son concert de la Salle Pleyel à Paris et le sort l’année suivante. À nouveau, en 2010, Daho bouscule ses habitudes en sortant un album-concept en collaboration avec Jeanne Moreau, récitant tous deux « Le Condamné à Mort » de Jean Genet.

Enfin, en 2013, parait « Les Chansons De L’Enfance Retrouvée » sur des arrangements somptueux évoquant aisément les musiques de films de John Barry, le groupe Tindersticks et la période fin années 60 de Serge Gainsbourg. Une réussite à la sortie malencontreusement retardée et à la tournée reportée pour cause d’une appendicite qui fut presque fatale au chanteur l’été dernier. Le concert initialement prévu le 25 avril au Palais des Festivals de Cannes aura donc lieu le 14 novembre au même endroit.

 

Christopher Mathieu

Le 13/11 au Silo – Marseille (13), le 14/11 au Palais des Festivals – Cannes (06) et le 21/11 au Théâtre Le Rhone – Bourg Les Valence (26).

www.dahofficial.com

Laisser un commentaire