Nouvelle Vague
TAC-AU-TAC-Pascal-Cadare

Pascal Cadaré

Musicien, DJ, fondateur du Festival Cinemabrut et de La Zonmé

www.cinemabrut.com / www.lazonme.fr

 

Qu’est-ce qui te gonfle le plus dans la musique actuellement ?

Toute la musique me gonfle. Rien n’arrive à la cheville de la funk des années 70.

Quelle est ta première pensée le matin ?

Qu’est-ce que je vais faire aujourd’hui ?

Quel est l’adjectif qui te caractérise le plus ?

Le double adjectif « chiant-cool ».

Quelle femme te fait fantasmer ?

La mienne.

A quel truc craignos es-tu accro ?

L’iPhone… ça craint…

Quelle est ta citation préférée ?

« Qui pense élever une montagne creuse un puits »

Que détestais tu le plus lorsque tu étais enfant ?

Mon père.

As-tu une idole secrète ?

Ma mère.

Si tu étais un animal, tu serais ?

Un lion.

Qu’aimes-tu le plus chez une personne du sexe opposé ?

La sensation d’être non pas en face d’une personne du sexe opposé, mais d’être en face d’un être humain.

Quelle est ta définition du bonheur ?

Pour moi, c’est le choix total.

Quelle est ta plus grosse honte ?

Je dormais à côté d’une fille et j’avais profité qu’elle dorme pour lui toucher discrètement les seins, puis elle s’est réveillée.

Quel est ton film culte ?

« Network » de Sidney Lumet.

As-tu un rêve à réaliser ?

Je suis un peu entrain d’essayer de réaliser mon rêve avec la Zonmé ou Cinémabrut. Mon rêve étant de réaliser quelque chose par moi même, sans le support ni d’une école, ni d’un mentor. La réalisation autonome.

Que fredonnes-tu sous la douche ?

« Ribbons In The Sky » de Stevie Wonder.

Qu’est-ce que la normalité selon toi ?

C’est tout ce qui est lié à la norme. (rires) Je vois ça d’un côté négatif.

As-tu une blague à nous raconter ?

Joey Starr arrive dans la chambre de ses parents et voit son père sur sa mère entrain de batifoler. Super énervé, il décide de monter au troisième étage où il voit sa grand-mère allongée sur le lit avec sa petite nuisette, il lui monte dessus et la défonce. En entendant les cris, les parents montent dans la chambre de la grand-mère et lui demandent :

« Qu’est ce que tu fout Joey ? »

Celui-ci se retourne super vénère et répond : « Celui qui nique ma mère, je lui nique sa mère !! »

Si tu étais président de la République ?

Houla… ça serai juste pour prendre le pognon ! Plus sérieusement, je ne pense pas qu’un président de la République serve à quelque chose. Ça sert à essayer de maintenir des intérêts.

Quel est le lieux ou tu te sens vraiment bien ?

En général, dans ma chambre.

 

 

Laisser un commentaire