Nouvelle Vague

DOOKOOM : Riffak

(Iot Records/L’autre distribution)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Formation électro hip-hop ultra controversé, Dookoom, vient de signer sur le label Marseillais Iot Records, et dans la foulée sort son nouvel album « Riffak ». Dookoom c’est une sorte de collectif rebel, provocateur, qui distille des messages pour faire bouger les consciences ! Dookoom c’est une réaction au chaos de l’Afrique du Sud contemporaine sans concession ! A travers leurs beats agressifs, leurs synthés distordus et leurs paroles comme un appel à la révolution, ce quatuor engagés est loin d’être angélique ! À force de rapper dans un mélange d’anglais, d’Afrikaan, et de Sabela (un langage secret utilisé en prison et parmi les gangs de métis), à la frontière de l’industrie musicale, Isaac Mutant en a eu assez. Il s’est donc entouré de Hulan Waste (figure du hip-hop africain), de Lilith (chanteuse dream pop), Spooky (graphiste) et Roach (DJ). « Gangstaz », illustre donc bien en intro, toute la révolte qui coule dans leurs veines. « Shotgun » et « Fuck you », agressifs, et cinglants, aux sons lourds et puissants, là encore dénonce les travers de leur pays. 13 titres composent ce disque sauvage, qui instille la colère et la révolte.

Céline Dehédin

Laisser un commentaire