Nouvelle Vague

DAPHNE : Iris extatis

(at-home)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Portraits intimes, autobiographiques certainement, les morceaux du nouvel album de Daphné « Iris extatis », sont des petites bulles légères, fragiles et délicates. Pop songs, aériennes, le disque s’ouvre sur un rêve : « song for rêveurs ». Poétesse des temps modernes, Daphné distille ses ressentis, sa mélancolie, face à la politique actuelle dans « ultraviolet ». « On n’a pas fini de rêver », est une invitation aux songes, et à la douceur. Chaque titre est donc un voyage dans la vie, « l’amour » qui arrive, passe et s’enfuit… Entre chanson, poésie, comptine, cet « Iris extatis », comme une fleur, s’épanouit au fil de l’écoute des 11 morceaux. Comme une ôde à l’humain « Resteras-tu amoureux ? », souffle un vent d’authenticité. Daphné, nous ouvre donc les portes d’un monde de mythes, de fantaisies, de sentiments, de nature, plein de féminité, déconcertant de lucidité et de souffrances.

Céline Dehédin

Laisser un commentaire