Nouvelle Vague

DANI TERREUR : Les portes du paradis

(At(h)ome/Sony music)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Avec sa gueule d’ange et ses airs de petit bourgeois snobinard, Dani Terreur agace, mais serait-ce plutôt pour déstabiliser aux premiers abords ? A l’écoute de son premier album « les portes du paradis », son univers entre chanson Française néo-romantique, et sons électroniques aux tonalités rétro étonne. Est-ce également parce qu’il fait partie de cette génération désenchantée, qui a déjà compris la dureté de la vie ? Quoi qu’il en soit, cette terreur de Dani, à travers ce disque prend le contre-pied en gardant candeur et naïveté… « Les anonymes » aux bits minimalistes se veut soft et lisse. « Bébé c’est l’enfer », mielleux à souhait, dégouline d’amour, en ping-pong avec une voix féminine. Voulant suivre les pas d’un Julien Doré, Dani Terreur, s’essaye aux mêmes sonorités fugaces. « Un beau souvenir » à la mélodie orientale, sonne carrément électro pop… « Soleil acide » et « Femme fortune », clôturent le disque, dans des ambiances langoureuses.

Céline Dehédin

Laisser un commentaire