Nouvelle Vague

ALBUM-DE-LEGENDE-Daft-Punk-homeworkSorti le 20 janvier 1997.

Fin des années 1980, trois jeunes parisiens amis depuis le lycée, Thomas Bangalter, Guy-Manuel de Homem-Christo et Laurent Brancowitz, décident de former un groupe de rock du nom de Darlin’. Leur premier single, intitulé de la même manière, ne rencontrera pas le succès escompté par le groupe. Laurent quitte le groupe et en 1993, Thomas et Guy-Manuel décident alors de prendre le nom de « Daft Punk » en réaction à un journaliste musical anglais qui décrira leur musique comme « daft punky trash ». Le groupe publie un premier maxi « Da Funk » avec « Rollin’ » et « Scratchin’ » en face B (hé oui l’époque des vinyles !). Petit à petit, le titre se répand dans toute l’Europe et Daft Punk arrive à se faire un nom, si bien que l’album « Homework » sort quelques semaines plus tard et se vendra à plus de 2 millions d’exemplaires. Il faut souligner le fait que le groupe a soigné son image, tant sur scène (où dès le départ ils apparaissent casqués car ils ne veulent pas mettre en avant leur visage mais plutôt leur musique) que dans les clips où chacun est une histoire à part entière (de « Da funk » à « Around The World » réalisé par Michel Gondry.

Musicalement l’album pose les fondations du son Daft Punk, une house filtrée bâtie sur des samples très courts empruntés principalement au disco et plus largement le son de ce qui deviendra la « French Touch » notamment sur « Fresh », « Burnin’ », « High Fidelity » et bien sûr « Around The World » sans oublier « Indo Silver Club » qui repose presque intégralement sur un sample de « Hot Shot » de Karen Young. Le groupe dévoile également d’autres de ses influences, comme le rock, sur « Rollin’ & Scratchin’ » ou le bien nommé « Rock n’roll », ou le funk avec l’excellent « Teachers » qui est un long name-dropping de ceux qui les ont influencés.

Rémi Cavaillès

Laisser un commentaire