Nouvelle Vague

CONCRETE KNIVES

En tournée dans toute la France pour présenter leur dernier Album « Be your Own King », ils venaient tout juste d’arriver au Chabada d’Angers. C’est entre bousculades, et rendez vous successifs que j’ai eu la chance de pouvoir poser quelques questions à la charmante Morgane, seule fille du groupe. Sa douce voix fut troublante et en toute honnêteté, transgresser la timidité de la jeune femme n’a pas été chose aisée.

 

Quel est la moyenne d’âge des membres de Concrete Knives et comment vous êtes vous rencontrés ?

La moyenne d’âge est de 25 ans, et j’ai 28 ans. Les garçons se sont rencontrés au lycée, ils font de la musique ensemble depuis 2007. Quant à moi, je suis arrivée en 2010, nous nous sommes rencontrés à Nantes lors d’un concert.

 

Quelles sont vos influences musicales ?

C’est très divers et varié, cela reste principalement dans l’indie pop mais ça va du reggae au krautrock, en passant par la scène punk des années 80. ( Le krautrock est un genre musical apparu à la fin des années 1960, essentiellement représenté par des groupes allemands. Il a connu son apogée au milieu des années 70 et très orienté vers la musique électronique. Le krautrock sera l’une des principales influences de l’ambient, et du new age).

 

Et avec quel artiste aimeriez-vous jouer ?

J’aimerais bien jouer avec Marlène du groupe Kleenex/Liliput. (Pour info, Kleenex/Liliput était un groupe exclusivement féminin de post-punk suisse actif de 1978 à 1983 dont Marlène Marder était chanteuse et guitariste… Cherchez l’erreur.)

 

Quels sont les concerts qui vous ont le plus marqués et avez-vous des projets d’un futur album ?

Les Transmusicales de Rennes ont été un moment magique, c’était ma cinquième apparition sur scène de ma vie ! C’était très émouvant ! Et puis, le concert de Montréal où nous avons rencontré Simon Raymonde (ex-Cocteau Twins) qui est le patron de notre label, Bella Union. Nous avons déjà des compositions pour un éventuel prochain album. Si album il y aura, ce sera lorsque nous serons tous satisfaits de nos « compos ».

 

Muriel Lorent

http://www.concreteknives.com/

 

Laisser un commentaire