Nouvelle Vague

COLOURS OF OSTRAVA, le 19/07 à Dolnἰ Vἰtkovice – Ostrava (République Tchèque)

Soft Moon

Jour 4

Pour la dernière journée du festival, je ne pouvais pas rêver mieux que de commencer par Rodrigo y Gabriela. Le duo a enflammé le public avec leurs guitares. Entre reprises (notamment de Rage Against The Machine) et morceaux originaux, la paire talentueuse à l’énergie communicative m’a hérissé le poil et leurs solos étaient simplement divins. Gabriela, d’une voix timide, nous a remerciés d’être là et Rodrigo nous a confirmé que c’était la première fois qu’ils se produisaient en République Tchèque. Un vrai régal du début à la fin ! Il y a également eu Other Lives pour la dernière date de leur tournée. Les multi instrumentalistes ont joués jusqu’à la tombée de la nuit et ont enchanté la foule, qui est restée malgré une courte averse. Les musiciens étaient en transe et le public tout autant. Après ce set magnifique, j’ai décidé d’aller voir deux groupes différents qui passaient sur la même plage horaire. Je suis d’abord allée écouter les tchèques de Tata Bojs et je n’ai pas été déçue. Les musiciens étaient déchaînés, pleins d’une énergie débordante, souriants et ont joué du bon rock comme ont l’aime (même si je ne comprenais pas les paroles). Puis je suis allée voir les frenchies d’Electro Deluxe qui avaient installé une ambiance funky jusqu’au dehors de la tente à l’intérieure de laquelle ils se produisaient. Ce fut une fin de concert vitaminée, pleine de peps et un peu disco avec leur reprise de « Staying Alive ». Puis, dans un tout autre registre : The Soft Moon et leur post-punk teintée de sons électros venus des années 80. Ils en ont fait planer plus d’un … Je me devais d’aller voir la fin du concert de Mika qui clôturait le festival sur la grande scène. Je suis arrivée à temps pour les deux dernières chansons : « We Are Golden » suivi du rappel, « Love Today ». Le chanteur a commencé au piano puis a fini devant le public en délire et nous a demandé de danser « comme si personne ne vous regardait » alors que des bombes de confettis explosaient pour un final en beauté.

Ce fut, en somme, un festival haut en couleur dans ce site si particulier qui le rend encore plus attractif. Si vous avez l’occasion d’y aller pour la prochaine édition, je ne peux que vous le conseiller vivement.

Sarah Foudrier

 

Laisser un commentaire