Nouvelle Vague

CHAPELIER FOU : Muance

(Ici, D’Ailleurs…)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Louis Warynski a été suffisamment productif, pour que l’on songe à propos du nom de son projet Chapelier Fou, qu’il lui correspond. Son but lui fait mêler violoncelle (Camille Momper), clarinettes (Maxime Tisserand) et alto (Maxime François), avec des sonorités électroniques. On dénote certes une folle tension quand  » Artifices  » monte dans les tours, tel un dungeon crawler que l’on ressent au travers de sa chiptune. Alors que l’on sera ému quand  » Antivalse  » et sa délicate mélancolie nous porteront. Avec l’habitude d’entendre que les jeux vidéo sont du temps perdu,  » Temps utile  » casse les clichés en appliquant ce titre à un morceau donnant l’impression d’un speed run. On y ressent une montée progressive, se concluant de manière hyperactive, là aussi dans une atmosphère chiptune. Les instruments traditionnels et l’électronique sont clairement faits pour s’entendre, il suffit d’écouter  » Muance  » pour s’en apercevoir.

Anthony Rose

Laisser un commentaire