Nouvelle Vague

BRIGITTE : Nues

(Boulou Records)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

« Nues », mais pas désarmées : les deux artistes françaises aux voix suaves reviennent dans ce troisième album après « Et vous, tu m’aimes ? » et « A bouche que veux-tu » avec l’envie de parler pour les femmes ; toutes les femmes. Nous connaissions déjà Sylvie Hoarau et Aurélie Saada pour leur implication musicale à porter la voix de la gente féminine dans une société qui ne l’entend pas toujours. Cette fois, elles comptent bien décortiquer de long en large les aspects de la vie des femmes d’aujourd’hui et d’hier, de leurs forces et de leurs faiblesses, en passant par les réflexions étranges et les coups de blues. Qu’elles soient « Insomniaque[s] » ou « Carnivore[s] », ces femmes assument tout ce qui fait d’elles des femmes ; et si elles avouent écouter des « vieux hits à la gomme », c’est l’éclatante modernité de leurs titres qui détonne. Un regard réaliste sur le monde, des paroles franches, une attitude langoureuse et un style aussi sophistiqué qu’original, le duo offre à son public l’image de femmes multi-facettes, changeantes, libres. Le chant de ralliement de « Palladium » laisse place ensuite à des femmes reconnaissantes dans « Zelda », aimantes dans « Le goût du sel de tes larmes » ou encore frivoles dans « La baby doll de mon idole », sur des sonorités d’inspirations orientales et l’apparition du piano. Un album composé par deux fleurs à l’immense délicatesse… et attention aux épines.

Enola Chagny

Laisser un commentaire