Nouvelle Vague
ZOOM-BOREAL-WOOD

Jeune duo dream pop de Toulon, mené avec maestria par Anthony Herbin et Elizabeth Cervetti, Boreal Wood a déjà toutes les clefs d’une future reconnaissance internationale en mains. Le prochain EP est produit par le grand Robin Guthrie, ancien membre des Cocteau Twins. Boreal Wood est clairement en train de replacer la France sur la carte de la pop indépendante… et ça fait longtemps qu’on attendait ça!

Tout d’abord, comment vous êtes vous rencontrés tous les deux ?

Eliz m’a rejoint sur un projet dream pop solo que j’avais alors déjà commencé. Nous venions tous les deux de vivre une rupture de groupe, elle avait écouté mon travail personnel et au cours d’une discussion autour d’un verre nous avons décidé d’essayer une répét’. Le courant est très bien passé et nous avons tout de suite su qu’un nouveau projet était né !

Le Prochain EP est produit par Robin Guthrie des Cocteau Twins, comment s’est passée la rencontre avec ce monsieur ?

Une E-bouteille à la mer, puis 3 longs mois d’attente avant de recevoir une proposition de rencontre, un café à Bastille, puis une bière, puis un Beaujolais Nouveau (cela date précisément d’un an) et le lien était établi. Nous avons ensuite programmé quelques séances de pré-production dans le sud de la France au studio Coxinhell de Saint-Raphaël, sessions desquelles découlent notre premier EP 4 titres autoproduit (mais déjà tant inspiré par cette rencontre !), puis plus récemment les séances d’enregistrement et mixage de 5 autres titres entièrement produits par lui et enregistrés à Coxinhell pour constituer un prochain EP prévu pour 2015. Les séances d’enregistrement furent des moments incroyables, une semaine en autarcie a écrire, jouer, cuisiner, partager des moments amicaux avec celui que l’on considère comme un vrai père spirituel.

Est ce que des labels sérieux vous ont fait des propositions ?

Nous sommes actuellement sur un micro-label toulonnais « Toolong Records » dont nous portons fièrement le blason, nous aimerions pour autant co-signer la future production avec un label anglophone, côté UK pas de sérieuse proposition pour le moment mais une proposition de Saint-Marie Records aux USA. Puisse ce premier EP en intéresser d’autres …

Est-ce qu’il y a des groupes avec qui vous avez tissé des liens forts ?

Il y a beaucoup de groupes de Toulon avec qui nous nous entendons, mais aussi des groupes rencontrés lors de nos concerts, Tatiana Sauvage, Appletop, Hifiklub, Atom, El Botcho, Holy Machine, Andromakers… J’en oublie plein !!

Vous êtes tous les deux trop jeunes pour avoir connu les grandes heures du shoegaze du début des 90s, comment en êtes vous arrivés à ce genre musical ?

Après avoir écouté beaucoup de trip hop, new wave et rock Iindépendant quand j’étais ado, (Portishead, Massive Attack, Mogwai, Sigur Ros, Cure, The Jesus and Mary Chain). L’album « Loveless » de My Bloody Valentine est tombé dans mes mains et ce fut une révélation, j’ai acheté une Jazzmaster d’occasion, et j’ai essayé tout un tas d’effets et j’ai commencé a composer de nouveaux morceaux.  Je ne suis remonté qu’aux Cocteau Twins par la suite car tous ces groupes revendiquaient leur influence… et là ce fut la seconde grosse claque.

Votre nom « Boreal Wood », les guitares aériennes, les voix d’ange, les boîtes à rythme minimalistes, tout chez vous invite au voyage et à la rêverie, et votre musique fait naître plein d’images dans la tête du public. Est ce que vous seriez tentés un jour par l’écriture d’une B.O. ?

Absolument !! Nous travaillons actuellement sur la musique d’un documentaire du réalisateur parisien Paul Saint-Hesse. L’exercice de composition en image est très excitant !! Nous aimerions vraiment travailler sur un court métrage dans un avenir proche.

 

Christophe Guilbert

Le 04/04 à l’Omega Live – Toulon (83).

www.facebook.com/borealwood

Laisser un commentaire