Nouvelle Vague

APHEX TWIN : Selected Ambient Works Volume II

ALBUM-DE-LEGENDE-Aphex-Twin-Selected-Ambient-Works-Volume-II(Warp)

Sorti le 8 Mars 1994

En 1994, Richard D. James est un artiste prolifique. Le label qu’il a créé, Rephlex, lui permet depuis 4 ans de promouvoir ses morceaux à tendance electronica et techno industrielle sous le nom de AFX et Caustic Window ainsi que ceux de ses amis. En parallèle, il jouit sous le nom de Aphex Twin, non seulement du succès de son morceau « Didgeridoo » estampillé breakbeat / UK hardcore et sorti en 1992 sur le label phare belge R&S, mais aussi d’un accueil chaleureux reçu pour son album « Selected Ambient Works 85-92 » sur leur sous-division ambiante Apollo. Malgré cette position pourtant enviable, il les quitte progressivement pour rejoindre la même année le nouveau label anglais en vogue Warp avec un album electronica « Surfing On Sine Waves » sous le nom de Polygon Window. Sa première contribution chez eux en tant qu’Aphex Twin se fait l’année suivante avec un EP intitulé « On » dont le clip épileptique (réalisé par Martin Wallace et Jarvis Cocker de Pulp (!)) passe en rotation sur MTV Europe, asseyant graduellement la notoriété de l’artiste.

Pour son premier album sous ce nom dans sa nouvelle écurie, tout style est donc envisageable, et c’est au printemps 1994 que sort « Selected Ambient Works Vol. II »: Un double-album (voire triple en tirage limité) dont les morceaux planants auraient tous été composés en état de rêve lucide sur son Yamaha SY99. À ce jour, et malgré l’œuvre foisonnante de l’artiste partant dans tous types de retranchements rythmiques depuis, cet album subsiste comme étant le plus côté de sa discographie (raretés exclues). De la beauté la plus extatique aux ambiances les plus lugubres ou grinçantes, 20 ans après sa sortie, le résultat est aussi intemporel que le rêve éveillé induit par son écoute. Art, onirisme et magie.

Christopher Mathieu

Laisser un commentaire