Nouvelle Vague

AC/DC : Back In Black

album-back-in-blackSorti le 25 juillet 1980

Cet album marque un tournant dans la carrière d’AC/DC. En effet, le groupe de hard rock perd son chanteur, Bon Scott le 19 février 1980. La dissolution du groupe est alors envisagée jusqu’à ce qu’ils recrutent Brian Johnson, chanteur du groupe Geordie. C’est à peine 5 mois plus tard que l’album Back In Black sort. Premier album enregistré avec le nouveau chanteur et 7ème album d’AC/DC, est un hommage à l’ex chanteur défunt. La pochette noire et les lettres simplement gaufrées de blanc représentent le deuil du groupe. Dans cet album, plusieurs titres qui ont marqués les esprits tels que « Hells Bells » ou encore « Back In Black », dont les paroles rendent hommage à Bon Scott. « Have a Drink on Me » rend également hommage comme il se doit à Bon Scott. Il serait décédé suite à une nuit trop arrosée, en espérant que l’enfer se soit chargé de régler les ardoises du groupe comme précisé dans la chanson.
Véritable anthologie du rock qui comprend des titres cultes dont les deux cités précédemment plus « Shoot to Thrill » et « You Shook Me All Night Long ». Le disque a été certifié 22 fois disque de platine aux Etats-Unis est est le deuxième album le plus vendu de tous les temps avec plus de 50 millions de ventes à travers le monde. Qui ne s’est jamais rêvé Angus Young, en train d’effectuer un de ses solos de guitare comme celui de « Back in Black ». L’album est rythmé par le son très rock des guitares et de la batterie. Ce n’est cependant pas l’opus d’AC/DC qui a atteint la meilleure position des charts américaine. Il s’est classé à la 4ème place alors que leur album suivant « For Those About To Rock We Salute You » s’est hissé à la première place en 1981. Même s’il n’a pas atteint la première place, il reste l’album le plus marquant du groupe.

 

Alexandre Bon

Laisser un commentaire