Nouvelle Vague

YAËL ANGEL : Bop Writer

(Pannonica/In Ouie)

★★★★☆

#NVmagAlbum

Yaël Angel, chanteuse de jazz basée à Nice a eu envie d’écrire ses textes sur des musiques de Miles, Monk, Mingus, Wayne Shorter… mais aussi de les interpréter en quartet piano, basse, batterie et voix. Un double challenge qu’elle réussit fort bien. So What de Miles Davis, du swing à l’état pur, les choses sont dites dès le premier thème. Il y a ensuite, entre autres, trois titres de Monk dont l’inusable Round Midnight, on n’aurait pas imaginé cet album sans. Dans le très enlevé Rhythm-a- Ning, Yoni Zelnik s’en donne à cœur joie à la contrebasse. On sent que la chanteuse est à l’aise avec le grand Thelonious. Elle prend quelques risques avec l’âpre Lonely Woman d’Ornette Coleman mais elle est bien soutenue par le piano de Olivier Hutman. Qui comme tout le groupe lui donne l’écrin musical dans lequel elle peut déposer sa voix, ses phrases.

Jacques Lerognon

Laisser un commentaire