Nouvelle Vague

WOLVE : Lazare

ALBUM-Wolve-Lazare(Autoproduction)

★★★★☆

#NVmagAlbum

« Lazare » ouvre le bal sur une musique éponyme et progressive, démarrage en douceur à l’atmosphère tribale, orchestrée par des percussions primitives et des sonorités organiques : un voyage sombre et intrigant qui nous dépose sur un bouquet final saturé et captivant. Les atmosphères se créent au fil des chansons, parfois délicates, subtiles et teintées de mélancolie comme sur « Porcelain », parfois rageuses et agressives comme sur « Inferno » où les voix et les bruits s’entremêlent jusqu’à en devenir inaudibles. Tantôt délicat et fragile, tantôt sombre et organique : le projet respire les sensations et les expériences. « Far », torturé et envoûtant : conclut un voyage au bout de l’enfer sur une berceuse chantée par le diable, rite primitif qui s’avère malheureusement trop court…

Julien Hattiger

Laisser un commentaire