Nouvelle Vague

WHODUNIT : Memories from a shit hole

(Beast records)

★★★★☆

#NVmagAlbum

4 ans après leur 3ème album, Whodunit revient dans les bacs avec Memories from a shit hole. Tour à tour grunge, rock, punk, Whodunit ne renie pas cependant le boogie et le blues. « The price », déchaîne le son saturé des guitares, avec un son un peu brouillon, voir carrément crade. « Love me », comme une nécessité absolue, exige votre amour, la voix suave de Didier vous hypnotisera, en vous laissant désarmé. « Come on » comme une invitation au rock psyché des années 60, est un tourbillon de mélodie. « Devil blues » sulfureux, sensuel, à connotation Stoniennes, est une délicieuse tentation des sens… Entre punk song sur « Room 204 » et « Salvation », et rythmes effrénés de riffs garage sur « Because you’re mine », ce voyage musical reflète la vie. « All over again », soutenu par un clavier prouve aussi que Whodunit, sait sortir de sa bulle de confort. Prise de risque réussi !

Céline Dehédin

Laisser un commentaire