Nouvelle Vague

VANESSA PARADIS

#NVmagZoom

A 14 ans elle devient la nouvelle coqueluche de la scène musicale. Vanessa Paradis, ses bouclettes blondes et sa voix cristalline nous chantait « Joe le taxi ». Depuis 32 ans la chanteuse ne cesse d’animer la variété française avec douceur et légèreté. L’artiste a plusieurs cordes à son arc, actrice mais également mannequin, elle est devenue une des figures importantes de la culture francophone.

Des débuts précoces et prometteurs

C’est avec sa frimousse d’ange qu’elle apparaît pour la première fois à la télévision, à seulement l’âge de 8 ans, dans la célèbre émission présentée par Jacques Martin « L’Ecole des fans ». Elle reprend un titre de la comédie musicale de Philippe Chatel « Emilie Jolie ». Ce sera en 1987 que Vanessa Paradis se fera réellement connaître avec son tube mythique « Joe le taxi », ce morceau lui permettra de rester 1ère du Top 50 pendant onze semaines. Cette chanson traverse les frontières et connaît un franc succès. On découvre alors une allure fluette, une voix limpide et pure qui feront l’apanage de la chanteuse.

Ses premiers albums

En 1988, la chanteuse sort son premier album « M & J », écrit par Etienne Roda-Gil et composé par Franck Langolff. Sur cet opus paraît l’un des morceaux phares de Vanessa Paradis « Marilyn et John ».  Inspirée de l’histoire d’amour entre Marilyn Monroe et John Fitzgerald Kennedy, cette chanson est encore aujourd’hui l’un des plus gros succès de l’artiste. C’est avec une sensibilité sincère que la chanteuse conte la romance tragique des deux amants. L’album sort à l’échelle mondiale mais ne connaît un succès qu’en Europe. En 1990, Vanessa reçoit le prix de l’artiste interprète féminine de l’année. Elle rencontre Serge Gainsbourg qui écrira l’intégralité des chansons de son deuxième album « Variation sur le même t’aime ». Elle y fera résonner la poésie du grand compositeur. Un titre marquera encore le répertoire de l’interprète « Tandem ».  Cet album sera le dernier témoignage artistique de « L’homme à la tête de chou » qui disparaîtra quelques mois plus tard. Ces années sont une ascension fulgurante pour la jeune artiste, elle sort en 1992 son troisième album « Vanessa Paradis », marqué par le succès du single « Be my baby ». L’album est entièrement composé par son compagnon de l’époque, l’artiste américain, Lenny Kravitz. L’année qui suit, la chanteuse entame sa première tournée Natural High Tour et comptabilise plus de soixante dates françaises.

De nombreuses collaborations

Elle participe à des compositions de nombreux artistes comme Johnny Hallyday, Louis Bertignac ou bien Maxime Le Forestier. Elle participe également à la bande-originale du film Atlantis de Luc Besson en y interprétant une chanson. Elle s’engage dans les années 1990 au projet des Enfoirés, en participant à leurs tournées. Lors de la cérémonie du Festival de Cannes en 1995 elle interprète une reprise de Jeanne Moreau « Le tourbillon de la vie » qui la rejoint sur scène, un moment marquant dans la carrière dans de Vanessa Paradis. Au mois d’octobre 2000 sort le cinquième album de l’artiste Bliss. Cet opus est composé par plusieurs artistes ; Matthieu Chedid, Alain Bashung, Johnny Depp, Franck Monnet et Vanessa Paradis elle-même. Elle entame l’année suivante sa deuxième tournée. Après cela, elle fera une longue pause de près de 7 ans pour se consacrer à sa famille et ses projets cinématographiques.

Un retour à succès

Cette année est la consécration pour Vanessa avec la sortie de son cinquième l’album, marquant, « DivinIdylle ». Presque l’entièreté des morceaux est composée par Matthieu Chedid mais également par Alain Chamfort ou bien Brigitte Fontaine. Cet album est souligné par des singles mémorables pour le répertoire francophone comme « Divine Idylle » et « Dès que j’te vois ». Elle se hisse en première place du top des ventes en France et gagne deux Victoires de la musique, celui de l’artiste interprète féminine de l’année, le second de sa carrière et album de chansons, variétés de l’année. En 2009, elle sort un best-of, composé de titres inédits comme « Il y’a », le clip est par ailleurs réalisé par son conjoint de l’époque, l’acteur Johnny Depp, dans l’intimité de leur propriété du Var, dans le sud de la France.

Ses derniers albums, l’aboutissement

Entièrement composé, produit et réalisé par Benjamin Biolay, en 2013 sort le sixième album de Vanessa Paradis « Love Songs ». Encore une première place du top des ventes pour l’artiste. Au mois de novembre 2018 elle sort son dernier album « Les Sources » aux notes de folk, soul et rock. Cet album enregistré à Los Angeles est un moment de plaisir délicat pour le public. Un album personnel et positif. Une ode à la joie, la nature et l’amour portée par les cordes et les cuivres.  L’artiste nous offre encore une fois, un doux vent de fraîcheur.

La comédienne

Vanessa Paradis s’illustre aussi sur le grand écran et non sans succès. C’est en 1989 qu’elle obtient son premier rôle dans le film de Jean-Claude Brisseau « Noce Blanche ». Ce rôle lui permet de gagner le prix du meilleur espoir féminin aux Césars. Comme pour ses compositions musicales, l’actrice travaille également avec de grands noms, elle partage l’affiche d’« Elisa » en 1994 avec Gérard Depardieu. Deux ans plus tard c’est aux côtés de Jeanne Moreau et Jean Reno que la jeune femme apparaît à l’écran, dans « Un amour de sorcière ». Ces dernières années, Vanessa a participé à des succès commerciaux, comme la comédie « L’arnacoeur » dans laquelle elle donne la réplique à Romain Duris, elle prête ensuite sa voix au personnage principale du film d’animation « Un monstre à Paris » aux côtés, entre autres, de Matthieu Chedid, avec qui elle interprète un titre de la bande originale, mais aussi François Cluzet. En mai 2016, elle fait partie du Jury des longs-métrages du Festival de Cannes sous la présidence de George Miller.

Égérie pour Chanel

Son petit minois, ses dents du bonheur, sa beauté délicate et naturelle lui ont permis de devenir ambassadrice pour la maison de Haute-couture, Chanel. En 1991, elle est l’égérie du parfum Coco, elle apparaît dans les campagnes publicitaires pour la ligne de sacs créés par Karl Lagerfeld « Cambon ». Elle est une muse marquante pour le grand créateur et participera à de nombreuses publicités.

La femme amoureuse

L’artiste aux multiples facettes a fréquenté la vie de grands noms de l’art. Elle a tout d’abord une relation avec le chanteur-compositeur Florent Pagny alors qu’elle n’a que 15 ans, cette relation critiquée par beaucoup inspirera l’auteur pour l’une de ses compositions « Presse qui roule ». Elle aura ensuite une idylle tumultueuse avec le chanteur Lenny Kravitz mais c’est sa grande histoire avec Johnny Depp qui marquera les esprits. Une relation passionnée pour les deux artistes et idéalisée par beaucoup. Après une séparation avec le père de ses enfants, elle fréquentera Benjamin Biolay, puis se marie en juin 2018 avec le réalisateur et écrivain Samuel Benchetrit.

Romanne Canavese

Le 15 et 16/05/19 au Silo – Marseille (13) et le 05/07/19 dans le cadre du festival Monte Carlo Sporting Summer à l’Opéra Garnier – Monaco (98).

www.vanessaparadis.fr

Laisser un commentaire