Nouvelle Vague
ZOOM-TREMA

De l’accompagnement d’artistes à leur diffusion en passant par les échanges européens, le réseau Trema a su développer, en sept ans, une large palette d’activités culturelles. Ouvert à la filière Musiques Actuelles, le réseau permet à de nombreux groupes locaux de se produire à plus grande échelle et donne vie à leurs projets. Julie Coste, chargée du développement et de la coordination au sein du Trema, participe pleinement à ces projets.

 

Naissance

Le Trema est un réseau d’acteurs professionnels de la filière Musiques Actuelles dans la région PACA. Il a été constitué en 2006 à l’initiative de certains membres adhérents aux deux fédérations nationales qui étaient à l’époque la Fédurok et la FSJ (Fédération des Scènes de Jazz), qui ont aujourd’hui fusionné et donné la fédération Fedelima. « C’est parti de l’initiative de six, sept lieux qui ont voulu porter une représentation au secteur Musiques Actuelles à l’échelon régional Provence Alpes Côte d’Azur » nous dit Julie.

Evolution

Petit a petit le réseau a grandi et accueilli plusieurs adhérents. « Nous sommes vingt membres, et bientôt vingt-cinq, qui étaient au début spécifiquement tournés vers la diffusion ». Le réseau Trema a évolué et s’est ouvert à l’ensemble de la filière Musiques Actuelles, a généré plus de présence sur le territoire, une plus grande reconnaissance de l’institution et un poste de salarié depuis deux ans et demie pour coordonner les actions. « Nous avons aussi des producteurs et des labels indépendants au sein du réseau ». Le Trema fédère beaucoup d’acteurs en région, car cela créé une valeur ajoutée au territoire en terme de structuration. « Nous instaurons un dialogue qui aide à co-construire ce que peuvent être les politiques culturelles. Ce qui permet d’avoir un regard assez varié sur le secteur en région ».

Diversification

Le Trema possède une charte de valeur, toute structure qui adhère doit être en accord avec cette charte. « C’est l’état d’esprit dans lequel nous fonctionnons et nous évoluons ». Le Trema développe des actions et des projets dans cinq axes de travail. Tout d’abord, l’accompagnement artistique et la circulation des projets, la sphère de rencontre Musiques Actuelles, le développement des échanges européens avec différents pays et partenaires, et enfin des actions culturelles de prévention et de soutien apportées aux adhérents qui peuvent être en difficulté sur un territoire ou dans un lieu.

 

Un projet est toujours en construction, il n’est jamais figé

 

Projets artistiques

Le Trema Tour est venu d’un constat, que les artistes régionaux avaient du mal à circuler dans la région et ne trouvaient que peu de dates. « Nous avons voulu leur donner un coup de pouce ». Les adhérents du Trema se positionnent sur un certain nombre d’artistes et les font circuler dans la région sur une saison de septembre à juin avec, pour chaque groupe, entre trois et huit dates dans des conditions professionnelles. Cette année le Trema est reparti sur la troisième édition avec huit artistes émergents de la région PACA qui vont faire parti de ce dispositif là. « Nous ne nous fixons pas sur le nombre d’artistes et le style, cela dépend vraiment des propositions que les adhérents vont faire, des possibilités de programmation ». « Les groupes sont assez contents en général car cela leur permet de parcourir la région et de découvrir différentes salles et scènes d’un département à l’autre ». L’année dernière le réseau a participé aux Bars en Trans, festival off aux Transmusicales de Rennes. « Elles regroupent un nombre de professionnel assez important ». « Il y avait beaucoup de monde dans le public ». Les artistes mis en avant ont un minimum d’encadrement et d’environnement professionnel autour d’eux. « Les retours ont été positifs, c’est un événement incontournable quand on veut faire la promotion de groupes à l’échelon national voire international ». Ces projets artistiques participent pleinement à l’évolution du réseau Trema. « Notre objectif principal est de développer et pérenniser des projets dans chaque axe de travail, en les améliorant, en les faisant évoluer car un projet est toujours en construction, il n’est jamais figé ».

Jérémie Bac

www.trema-paca.org

Laisser un commentaire