Nouvelle Vague

THOMAS FERSEN, le 07/10/16 au Théâtre en Dracénie – Draguignan (83)

live-report-thomas-fersen-web

Quel bonheur de venir dans ce majestueux théâtre à l’accueil chaleureux. Pour ce spectacle, le public était très hétéroclite, partagé entre les fans de Thomas Fersen qui accompagneront le chanteur, des personnes qui le connaissaient et qui voulaient le voir sur scène et ceux qui ont fait confiance au programmateur. Trop souvent, seuls les fans viennent, et bien à Draguignan, certains osent, veulent sortir, aller à la découverte des artistes encore inconnus pour eux. Bravo ! Mais mon enthousiasme fut de courte durée quand je pris connaissance des conditions de prises de vue. Reléguer en fond de salle et elle est grande, la stupeur fut à son comble lorsque Thomas Fersen apparut portant pour plonger son visage dans l’ombre un très large chapeau à la Bonanza sauf que les rebords ne remontaient pas et que la lumière était minimaliste. Bien entendu, au cinquième morceau (3 pour les photos, un pour ranger l’appareil), il retira son large couvre-chef et la lumière fut. Je m’abstiendrais de parler du spectacle, vu la relative attention accordée. Dommage car l’équipe du Théâtre ne le méritait pas, mais les caprices de certains artistes semblent incontournables. Allez regarder la programmation de la saison 2016/2017 car musicalement des rendez-vous extraordinaires sont à l’affiche : la légende vivante, Barbara Hendricks, le non moins légendaire jazzman Scott Hamilton immortalisé dans la « Boîte de Jazz » de Michel Jonasz, la Grande Sophie… J’ai quand passé une très belle soirée car le lieu invite au bonheur et à la sérénité.

Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire