Nouvelle Vague

THE NEW PORNOGRAPHERS : Whiteout conditions

(Collected Works records)

★★★☆☆

#NVmagAlbum

Depuis leurs débuts en 2000, The new pornographers ont publié six albums studios, don’t le dernier en date est Brill Bruisers, qui a été décrit comme un set de synthpop exubérant. De retour en ce premier trimestre 2017 avec « Whiteout conditions », c’est sans concession que le septet, revient dans les bacs avec des sons électro comme sur « Play Money ». Sur le titre éponyme du disque, les voix se mêlent à la perfection avec ses bits au synthétiseur. Cette pop très fraîche sur « High ticket attractions », rappelle celle des années 80, période durant laquelle la musique ne se prenait pas la tête et laissait vagabonder son imagination. Auto dérision oblige sur « This is the world of the theatre”, The new pornographers, compare le monde actuel à un grand carnaval. « Colosseums » et « Clock wise » avec l’utilisation des boîtes à rythmes termine de convaincre les plus sceptiques. Oui, encore aujourd’hui, il est possible de faire de la pop new wave sans être has been !

Céline Dehédin

 

Laisser un commentaire