Nouvelle Vague
IMG_2273

#NVmagLiveReport

Le 24/11/17 à L’Opéra Garnier – Monaco (98)

Salle comble ce vendredi soir à L’Opéra Garnier pour une soirée rock et bluesy. C’est dans un décor atypique avec l’installation surréaliste « Let’s Fall In Diamonds » de Charles Kaisin que se déroule le Festival de Jazz de Monté-Carlo. En première partie le sympathique trio féminin Sirius Plan, actif depuis 2011, propose un répertoire en accord avec la tête d’affiche de la soirée. Une musique alternative indé avec une touche de blues, et une élégante harmonie entres les trois voix. Elles chantent en anglais et en français. La première partie ne fût pas bien longue et c’est avec jubilation que l’on retrouve la charmante Sharleen Spiteri. Toute la salle se lève et l’accompagne du début jusqu’à la fin, quel charisme ! Pas un moment de relâche, c’est le feu tout au long du concert. Depuis 1985, le groupe écossais ne cesse de se renouveler avec beaucoup d’engouement et d’énergie. Ils reviennent avec leur dernier album intitulé « Jump On Board » sorti chez le label Pias en 2017. Toutefois, nous avons eu le droit aux morceaux « classiques » de Texas. Sharleen est proche de son public et aime partager des anecdotes (elle nous parle de son âge et de la cinquantaine, de sa fille, de sa rencontre avec David Bowie lorsqu’elle était enceinte) ou elle s’amuse à commenter ce qu’il se passe dans le public pendant le concert, ce qui rend ce moment drôle, chaleureux et unique. Quel bonheur d’être en compagnie de Sharleen, et quelle fraîcheur. En trente ans, ils n’ont pas pris une ride !

N’hésitez pas à regarder la programmation des prochaines dates, il reste encore de beaux concerts à venir.

Aurélie Kula

 

Crédit photo : Lionel Bouffier et Aurélie Kula


www.texas.uk.com

fr.montecarlolive.com/festival/monte-carlo-jazz-festival

 

Laisser un commentaire