Nouvelle Vague

SYNDROME WPW : Resurrection Aboiements

CD-Syndrome-WPW-Resurrectio(Midinette Records)

★★★☆☆

J’avais peur. Peur que le deuxième album de Syndrome WPW soit inaudible. Voire néfaste pour les oreilles. La pochette semblait bien caricaturale. Rose et verte, pour préciser à ceux qui ne l’auraient pas compris qu’il s’agit de musique punk. Un graphisme dégoulinant pour insister sur la violence des propos. Eh puis non. Le chanteur se sent obligé de brailler, soit, mais l’ensemble des morceaux n’est pas dénué d’intérêt. Ne serait-ce que pour repenser le genre : le punk métal est devenu électro. Les synthés remplacent les guitares saturées. Les moments contemplatifs sont autorisés, dans la lignée de Dream Theater. L’anarchie laisse place à une réelle construction. Seul le message reste inchangé. Subsiste d’une époque à l’autre. Cet appel rageur à la rébellion. À une apocalypse pour bâtir une société nouvelle.

Alice Rousselot

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire