Nouvelle Vague

SYLVAIN BEUF QUARTET, le 16/10 au Théâtre Denis – Hyères (83)

507_7260 mini

Quelle soirée ! Un théâtre magnifique, une salle comble, un plateau juste incroyable : tous les ingrédients d’une soirée extraordinaire. En première partie, le Olivier Lalauze Sextet, prix du public lors de la dernière édition du Tremplin de Jazz à Porquerolles, est là pour ouvrir à la soirée et précédant ainsi Sylvain Beuf, président de ce Tremplin 2015. Merveilleux mariage ! Pas courant d’entendre un sextet (guitare, contrebasse, batterie, alto (ou clarinette), soprano (ou clarinette) et trombone, pour un jazz, navigant sur les rives de la Côte Est des Etats-Unis à celle de la musique contemporaine. Délicieux moment et espérons que ce prix donnera des ailes au groupe pour aller se produire sur les routes de France.

Du sextet, nous passons au quartet de Sylvain Beuf, venu présenter son dernier disque « Plénitude », sorti le 14 septembre. Entouré de trois très grands musiciens (Laurent Coulombre au piano, Philippe Bussonnet à la basse et Julien Charlet à la batterie), le saxophoniste nous a joué les chansons de son opus (que je conseille vivement), du jazz moderne, avec de fortes influences pop/rock. Pour ceux qui pensent que le jazz est réservé aux retraités et à une élite, faite juste l’effort d’écouter ce disque et peut-être que des clichés tomberont et c’est aussi nouvelle preuve de la beauté du métissage des musiques. Une soirée dans l’esprit de « Jazz à Porquerolles » où le public a trouvé la qualité de la musique, une ambiance fantastique, détendue et un cadre merveilleux.

A noter que le prochain concert, Stéphane Belmondo viendra jouer son hommage à Chet Baker le vendredi 20 novembre à 21 heures.

Jean-Luc Thibault

Laisser un commentaire