Nouvelle Vague

STÉPHANE BRUNELLO : Juin 67

CD-Stephane-Brunello(Autoproduction)

★★★☆☆

Le Niçois Stéphane Brunello, après s’être enfermé quelques mois en studio, revient avec un nouvel album intitulé « Juin 67 » et on peut dire qu’il a mis le paquet ! Un design en forme de pochette de 45 Tours, qui promet beaucoup. Après ouverture, on découvre un CD façon vinyle là où l’on pouvait s’attendre à un vrai vinyle. Côté musique « A perdre haleine », est résolument rock, « Les mots me manquent » entre pop et chanson, accompagne un clip très « léché ». « Juin 67 » continue dans cette lancée, mais côté paroles reprendre une énumération de noms ou de chansons de groupes célèbres, n’est-ce pas un procédé un peu trop facile ? « On ne garde rien » à la guitare acoustique, est une ballade folk et mélancolique. L’amour, la vie, les expériences personnelles transparaissent dans chacun des textes de Stéphane Brunello. « Une vie » dans la même lignée, est un slow mélancolique. La section rythmique est quant à elle impeccable, rien à redire et les guitares dans chaque morceau sont efficaces.

Céline Dehédin

Laisser un commentaire