Nouvelle Vague

« SPECIAL MARSEILLE » SCENE JAZZ

SCENE JAZZ - Festival du jazz des 5 Continents

Quand on pense « Jazz » à Marseille, viennent tout de suite en tête les événements Jazz des 5 Continents et Jazz Sur La Ville. Mais aussi les noms de Simon Bolzinger, Olivier Témime, Cyril Benhamou …  Les lieux comme l’incontournable Cri du Port, le mythique Pelle Mêle, l’école de musique et salle de concert le Roll’Studio au Panier … et bien sûr la Cave à jazz de la Cité de la Musique ! On n’y est pas en reste !

Festivals, concerts intimistes ou encore scènes ouvertes, le jazz coule dans les veines de Marseille ! Depuis les classes de la Cité de la Musique et du Conservatoire, des petites scènes, salons d’hôtels ou jusqu’au voilier Inga des Riaux à l’Estaque, aux grandes salles de la Criée, du Gymnase, ou l’auditorium du MUCEM, musiciens amateurs et professionnels se croisent. Ils touchent ainsi des publics larges, curieux, ouverts. La belle surprise d’un duo Thomas Bramerie et Lionel Belmondo sous les voûtes de L’éolienne, où résonnent plus souvent les paroles de conteurs ou les rythmes des musiques du monde ! La magie d’un concert offert aux marseillais sur le cours d’Estienne d’Orves, pour l’ouverture du Festival international de Jazz des Cinq Continents, le charme des afters feutrés au bar du Radisson blu sur le vieux port … le Linving’art, La Meson, l’U.percut, la Maison du chant, ou encore l’Hôtel C2. Autant de lieux qui ont rejoint le collectif historique de Jazz sur la ville.
Parmi les figures qui marquent l’histoire du jazz à Marseille ces 50 dernières années, Jean Pelle, créateur du Pelle Mêle, Roger Luccioni et Bernard Sourroque (décédé dernièrement et remplacé par Stéphane Kochoyan), respectivement créateur et directeur artistique du Festival de Jazz des Cinq Continents. Aujourd’hui la star montante est sans conteste Cyril Benhamou, dit Cyril B. Leader du Al Benson Jazz Band, de Namasté et In & Out, Cyril B est partout, souvent avec ses acolytes de longue date, Fred Pichot et Uli Wolters. Mais il collabore aussi bien avec David Walters, DJ Oil, les Troublemakers …
Mais où sont les femmes dans tout ça ? Hé bien justement, aux côtés de Cyril B ! « La diva sur échasse », la surprise du festival Un piano à la mer en 2015 ! Toujours trop rares dans le milieu jazz, elles sont présentes à Marseille  dans 2 duos remarquables : La Ultima, avec la chanteuse Sylvie Paz et le guitariste Diego Lubrano, croisant jazz et flamenco, qui vient de sortir un album. Et le duo plus classique de la chanteuse Cathy Heiting et du pianiste Jonathan Soucasse. A noter aussi le quintet Jazz Cat autour de la voix de Catherine Nanoglou.
Les bars et restaurants de Marseille jouent souvent la carte jazz, comme les Dauphins sur la Corniche, le Perroquet bleu ou Mundart à la Joliette, la Casa Consolat, le Rouge Belle de Mai, l’Arthémuse au cours Julien, le Latté au Panier, La Caravelle sur le Vieux Port, ou même le Sunlight social Club, petit bar de marins et de légionnaires au creux de Malmousque. Des lieux où l’on retrouve notamment le Trio Dolfy, mélange de cultures, entre le choro, le samba et le jazz. N’oublions pas le jazzclub à l’esprit New-yorkais, le JAM, à la Plaine, en partenariat avec le label Musique Rebelle (créé à l’initiative du batteur Ahmad Compaoré), qui propose une programmation éclectique et de qualité, explorant les diverses esthétiques du jazz : blues, soul, fusion, free jazz, musique improvisée, mais aussi rock et musiques du monde. Ou encore Le Fuxia et la Côte de bœuf autour du Cours d’Estienne d’Orves.
A lire pour vraiment tout savoir sur l’histoire du jazz à Marseille, l’ouvrage passionnant de Michel Samson et Gilles Suzanne « A fond de cale, un siècle de jazz à Marseille, 1917-2011 ».

Marianne Larcheron

Laisser un commentaire