Nouvelle Vague

« SPECIAL MARSEILLE » BARS MUSICAUX

WAAW

Bar/Resto : Waaw (What A Wonderful World)
17 rue Pastoret 13006 Marseille
Agitateur culturel, bar, restaurant, bibliothèque, terrain de pétanque, lieu d’évènementiel décalé, grotte intello-festive et plus encore, le Waaw a clairement changé la donne dans le quartier Cours Julien – La Plaine depuis son ouverture en 2011. Fred et  Isa ont soigné leur effort en ouvrant ce « coin » où à peu près tout peut se passer, de la dégustation d’un bon vin à une très goûteuse assiette souvent végétarienne, sinon de très jolis produits, jusqu’à une soirée de lancement d’à peu près tout ce que compte la cité Phocéenne de collectifs culturels. C’est aussi parce qu’on sait cela qu’on vient et revient au Waaw, qui a pignon sur deux rues plutôt mouvementées que sont la rue des Trois Rois et la rue Pastoret. Ambiance, discussions à l’emporte-pièce et décalage permanent sont assurés dans ce lieu atypique.
Rose Vignat

Bar/Restau : Court Circuit
23 place Notre Dame du Mont 13006 Marseille
Tout récemment ouvert (novembre 2015), Court Circuit est probablement le lieu qui change le plus la face de la place Notre Dame du Mont. Réputée pour ses terrasses ensoleillées la place qui a quelque chose d’un village, compte à quelques exceptions près plus de bouibouis que de restaurants dignes de ce nom. Court Circuit ne fait certes restaurant que le midi (cuisine avec ou sans viande, toujours goûteuse et équilibrée), mais attire tout au long de la journée pour la belle Cave à Vins de Sandrine, spécialisée dans le Languedoc ou grâce à son patio coloré et sa salle intérieure décorée avec goût. Le lieu, décidément grand et plein de ressources propose également une épicerie bio et des boissons chaudes ou froides de qualité à toute heure. Guettez absolument les soirées musicales proposées par l’équipe : on a testé la soirée tribute à Bowie du mois de janvier et ça décoiffe sacrément !
Rose Vignat

Bar/Restau : Le Cercle Rouge
41 rue Adolphe Thiers 13001 Marseille
Planqué dans la rue Adolphe Thiers qui monte des Réformés à la Plaine, le Cercle Rouge n’est pas resté longtemps un repère de connaisseurs. Ouvert en 2010, on s’y presse désormais tous les jours de la semaine, en espérant pouvoir goûter aux tapas corses d’André, ou à défaut à ses excellents cocktails. La salle confortable et joliment décorée est un must en hiver avec son feu de cheminée. En été le patio et ses oliviers sont un délice de calme au beau milieu du chaos marseillais. La vraie force de ce lieu, la passion de son propriétaire pour la musique, et la belle collection de vinyles qu’elle abrite.
Rose Vignat

Bar/Restau : Ummagumma
26 rue des Trois Rois 13006 Marseille
Comme son nom l’indique, ce restaurant est un lieu progressif et même psychédélique. Son patron Fouffe est évidemment fan de Pink Floyd et de rock en général, mais c’est en prime le bassiste de l’excellente Banda du Dock qu’il n’est pas rare de croiser au Dock des Suds et ailleurs dans la cité Phocéenne. Camemberts rôtis, magrets soignés, salades géantes et des litres de Beaume de Venise sur des fonds sonores toujours bien pensés vous feront vous aussi voir des choses étranges dans ce lieu toujours en ébullition, tout comme son patron et sa sympathique équipe.
Rose Vignat

Bar : La Dame du Mont
30-32 place Notre Dame du Mont 13006 Marseille
Les habitués de la place Notre Dame du Mont ont sans doute bien connu la Dame Noir, aujourd’hui installé au cœur de la boîte de nuit du Vieux Port le Trolleybus. A sa place on y découvre désormais La Dame du Mont, bar récemment ouvert par Johann  et mélangeant mobilier africain et décor résolument moderniste. Côté musique c’est mélangé, les soirées hip hop font suite aux soirées rock et aux soirées électro et les djs viennent d’horizons différents, mais la sélection y est toujours pointue nous dit-on. Côté boissons il y a l’embarras du choix, on y retrouve tous les cocktails classiques et quelques spécialités maison bien pensées. Un bar autour de l’idée du voyage, qui fait bien son boulot en nous embarquant à chaque fois pour des destinations différentes.
Rose Vignat

Bar musical : Le Duke
59 rue d’Endoume, 13007 Marseille
Le bar rock d’Endoume, c’est le Duke sans conteste. Cool de pouvoir changer de quartier et d’ambiance de temps à autres, tout en pouvant écouter de la bonne musique. Tous les soirs du rock pour l’essentiel et d’une manière générale une sélection savamment orchestrée par la fine équipe du bar. Quartier résidentiel oblige, le bar ferme à minuit, d’autant plus difficile à encaisser quand on a goûté à tous les excellents cocktails que proposent les barmen. Un endroit où l’on ne voit pas passer le temps, dans une déco étudiée et au son des excellents mixes de Stuntman Dave, Tanguy Hey-Mars, Manu Tikimalo, Marc Diabolic et Alban Relaxomatic, ça vaut la balade !
Rose Vignat

Bar musical : Ace of Spades
2 rue Crudère, 13006 Marseille
Bar associatif monté par des fans de metal, le Ace of Spades a ouvert ses portes il y a à peu près un an en lieu place du Pussy Twister, c’est-à-dire à quelques encâblures seulement du lieu mythique pour tous les rockeurs de Marseille : La Maison Hantée. Mais peu importe, il semblerait que deux bars aux thématiques proches puissent cohabiter sans problème dans le quartier, d’autant que le Ace of Spades propose des soirées thématiques gothiques, médiévales et autres. En prime le public y est plus jeune et la musique souvent plus pimentée. Qui dit bar associatif, dit pas de vente d’alcool à plus de 18 degrés, mais on se console avec d’excellents cocktails à base de bière ou de cidre et en secouant la tête au son d’Amon Amarth ou As I Lay Dying.
Rose Vignat

Bar musical : La Maison Hantée
10 rue Vian 13006 Marseille
S’il est des institutions marseillaises à connaître absolument, la Maison Hantée en fait assurément partie. Car ce bar rock niché au cœur de la rue Vian, c’est-à-dire juste derrière l’Espace Julien, a résisté à toutes les attaques de promoteurs immobiliers et autres tentatives de transformation du quartier au fil des ans. Yann, son charismatique patron tient la barre depuis près de trente ans, servant force pressions, passant nombre de disques et cuisinant encore et toujours ses fameuses lasagnes. Lieu de petits concerts soit acoustiques soit légèrement électrifiés (le quartier a son lot de pollution sonore alentour), La Maison Hantée a été le théâtre d’un des tout premiers concerts d’Iam au début des années 80, c’est dire quel culte les marseillais vouent à ce lieu ! On s’y rue en semaine pour un dîner copieux et délicieux à à peine 10 balles, et le week end pour ses soirées à thèmes et concerts toujours sympas !
Rose Vignat

Laisser un commentaire