Nouvelle Vague

Le 01/06/2017 à l’Embobineuse – Marseille (13).

#NVmagLiveReport

Petits bouts de pains longilignes et festifs il est l’heure de faire trempette dans le deuxième grand coquetier organisé par le Laboratoire des possibles et l’Embobineuse en cette première nuit de juin. Coquets et coquettes à franges ou à paillettes sont nombreux et joyeux à l’idée de faire de cette soirée une fête : « un dancefloor aux possibles infinis, un espace libre et libéré pour faire la fête, danser, aimer et vivre librement ses identités ». Pour réussir sa mouillette c’est très simple : commencer par tremper sa raideur de la semaine dans la techno déchaînée de Madelba venue tout droit des nuits incandescentes berlinoises. Puis, se dévêtir de ses concepts spatio-temporels kantiens en se laissant guider par le set électrisant et libérateur de RanXetrov – pour ceux quelque peu frileux souhaitant les retrouver à la sortie, pas de panique il y a un petit vestiaire à disposition. Enfin, plonger sans entrave dans le cœur de la nuit avec Abstraction et Zozo jusqu’au jaune du lever du soleil. Appliquer cette recette et soyez une parfaite mouillette de compète, imbibée à point pour sonder des horizons étoilés inégalés. En attendant la suivante, on garde de cette deuxième édition le souvenir d’une nuit libre et libérée comme un bel éclat de rire.

Nadja Grenier

Laisser un commentaire